• Nombre de visites :
  • 1245
  • 26/5/2013
  • Date :

L’éducation morale et psychologique (2)

enfant

   L’éducation morale et psychologique influence énormément le bonheur futur de l’enfant car elle le protège du danger d’acquérir une faiblesse de personnalité. Un comportement équilibré avec l’enfant contribue également activement à faire croître sa personnalité en toute harmonie et à lui donner confiance en lui-même.

Aussi, prodiguer à l’enfant une quantité suffisante d’amour, de tendresse, de respect, d’intérêt pour lui, et éloigner de lui le spectre de la peur et de la menace. Tous ces facteurs constituent des éléments éducatifs nécessaires à l’épanouissement de sa personnalité et le protégeront du mensonge, de l’hypocrisie, de la perte de confiance en soi ou du repli sur soi.

   C’est pourquoi le Prophète (S) vénéré insiste sur l’amour et la tendresse à prodiguer aux enfants:

"Aimez vos enfants et montrez-vous cléments envers eux; si vous leur faites une promesse, tenez-la car ils vous considèrent comme leurs seuls pourvoyeurs." 1

* Il a également dit: "Allãh le Très-Haut inscrit une bonne action au compte de celui qui embrasse son enfant; celui qui met la gaîté dans le cœur de son enfant, Allãh mettra la gaîté dans le sien le jour du jugement.

* Celui à qui les parents auront appris le Coran fera des invocations pour eux et ils seront revêtus dans l’autre monde de parures qui illumineront les habitants du Paradis." 2

On rapporte de l’Imam Sãdiq(S) cette parole: "Allãh se montre indulgent envers le serviteur qui porte un grand amour à ses enfants." 3

   Tout comme l’enfant a besoin d’amour et de tendresse pour s’épanouir il a de même le besoin d’avoir à sa disposition des moyens matériels suffisants; il doit également s’habituer à respecter la propriété et la personnalité d’autrui afin d’éviter des comportements néfastes tels que le vol, la falsification, l’escroquerie, l’agression ou le choix de pratiques illégales pour acquérir de l’argent.

   Il doit également s’habituer à se contenter de peu, à se dévouer pour autrui, à être traiter à égalité avec ses frères et sœurs; tout ceci a pour but de faire ressentir à l’enfant sa parité avec les autres et à être satisfait de ce qu’il a. Mais si l’Islam encourage à prodiguer amour et tendresse à l’enfant, il le fait en respectant la juste mesure car un enfant  nui est trop aimé deviendra un individu dépendant et sans consistance.

C’est pourquoi il faut respecter l’équilibre dans notre comportement avec nos enfants, que se soit dans l’expression de notre amour ou de notre sévérité.

   Il est ici un point intéressant à noter c’est l’attention qui doit être portée à la surveillance de la conduite et de la façon de parler de l’enfant; il faut corriger ses fautes et l’habituer à certaines pratiques à la maison comme à l’école. Cette surveillance est une opération fondamentale ayant une grande influence pour l’équilibre de la personnalité et l’amendement des comportements.

Un homme se rendit un jour chez le Prophète et lui dit: "Quels sont les droits de mon fils vis-à-vis de moi?

Le Prophète(S) lui répondit: Que tu lui donnes un beau nom, que tu lui prodigues une bonne éducation et que tu lui choisisse une bonne mère." 4

Notes:

1. Al-Kulaynî. Usûl Al-kãfî, vol.2, pp.49,50.

2. Ibid.

3. Al-Kulaynî, p.50.

4.  Al-Kulaynî, p.47

Source: Les principes de l’éducation de l’enfance musulmane, éd. Fondation El-Balagh, 2000, Téhéran, PP.47-49.

Article Relatif:

Les élèves

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)