• Nombre de visites :
  • 1840
  • 14/8/2013
  • Date :

Islam, la lumière de la guidance (3)

islam

   Une des raisons pour lesquelles les livres étaient plus fiables que les Musulmans c’est que les Musulmans que j’ai rencontrés étaient tous des hommes qui ne pratiquaient pas l’Islam de la façon que je savais être la bonne. Je n’ai jamais essayé de parler aux Musulmans moi-même, c’étaient toujours eux qui venaient à moi. Je n’ai jamais vraiment rencontré de femmes qui faisaient la dawa (appel à l’Islam). Je me souviens d’une unique occasion où quelques femmes Musulmanes distribuaient des tracts mais, à l’époque, j’avais décidé de rester à l’écart de la majorité des Musulmans à cause de mes rencontres avec des Musulmans qui buvaient et qui voulaient seulement avoir des relations sexuelles avec moi ou avec n’importe quelle femme non-Musulmane. C’était comme si les hommes Musulmans ne considéraient pas les non-Musulmanes dignes de respect et de traitement équitable.

Après avoir fait une pause dans mes études pour décider si je devais devenir Musulmane ou non, j’ai réalisé que même si certains Musulmans ne se comportent pas comme ils le devraient, je ne devais pas laisser ma déception m’empêcher de devenir moi-même Musulmane. Arrivée à ce stade de ma vie, j’ai rencontré un Iranien qui m’a aidé à devenir Musulmane.

   J’ai prononcé la Shahadah avec lui, que Dieu le bénisse pour cela. Malheureusement, il ne m’a pas appris comment prier ou quoi que soit d’autre. Il ne donnait pas l’impression d’être pratiquant et il donnait plus l’impression qu’il ne voulait même pas être Musulman. J’ai décidé que ce serait mieux pour moi de couper les liens avec lui. Même après tout cela, mon intérêt pour devenir Musulmane ne s’est pas amoindri.

   Je n’avais pas la moindre idée où je pourrais trouver des informations spécifiques, à qui parler ni où aller. J’avais déjà rencontré les différences entre Madhab et j’étais vraiment désorientée. Par exemple, j’avais lu des hadiths des livres de Muslim et Boukhari qui n’avaient aucun sens et qui étaient absolument déraisonnables. Je me souviens de l’un d’eux où on prétendait que le Prophète (a.s.) n’était pas infaillible et commettait des péchés tels que l’adultère ou la consommation de l’alcool.

Si je n’avais pas rencontré une Chiite, grâce à mon emploi de caissière, je ne pense pas que je serais devenue pratiquante aussi tôt. Voyez-vous, je n’avais même pas réalisé que j’étais devenue Musulmane près avoir prononcé la Shahadah avec le frère iranien. C’est pourquoi, je n’avais pas réalisé que je devais prier, jeûner. De toute façon, je ne savais pas comment prier et je ne savais rien des autres pratiques obligatoires.

   Je me sens privilégiée d’avoir été capable de venir au Véritable Islam directement au lieu de d’abord devenir Sunnite. Il est rare que cela arrive et je sais que la seule raison pour laquelle je suis Chiite, est que Allãh (swt) m’a dirigé directement vers le Droit Chemin. Sans Son aide, je serais encore perdue et à la recherche de la réalisation religieuse dont j’avais besoin.

Nous sommes tellement plus enrichis en comparaison avec les autres religions et sectes grâce à la lumière et à la vérité qui découlent du fait d’être des disciples des Ahloul Bayt (a.s). Leurs vies sont des exemples de vies pleines de dignité et de respect. Leur sagesse et leur savoir ne peuvent être revendiqués par qui que soit d’autre. Seul Dieu a le droit de revendiquer plus de savoir que les Ahloul Bayt (a.s), puisque sa Science est infinie.

   Prendre exemple sur d’autres Musulmans est très important pour tout Musulman qui veut pratiquer sa religion correctement et pour avoir une communauté de Musulmans qui place la même attention et importance en leur religion. Inshã Allãh, notre communauté va continuer à apprendre et à accorder plus d’importance à leur appartenance à l’Islam. Tant que nous ne montrerons pas à l’Imam Mahdi  que nous sommes préparés à son retour, il ne viendra pas…et ce que je crains le plus, c’est que son retour ne soit retardé à cause du manque d’implication et de préparation de notre communauté.

Source: Bostani.com

Article Relatif:

L’Islam en Haïti 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)