• Nombre de visites :
  • 5606
  • 26/8/2013
  • Date :

Le discours de l’Imam Sajjãd  (AS) à Damas (1)

imam zayn al-abidin

Traduit par Jean d’Agape

   L’Imam Sajjãd  (AS) et les membres de la famille prophétique, après la tragédie de Karbalã,  furent transportés à Sham (Damas). C’est là qu’il dénonça de façon complète, avec Hazrat Zaynab (AS), la corruption du régime des Omeyyades et montra la juste voie de l’Imam Hussayn (AS) assassiné à Karbalã et la voie du salut.

Sur tout le parcours qui les conduisait de Karbalã à Sham, l’Imam Sajjãd (AS) expliquait les raisons du soulèvement de l’Imam Hussayn (AS). Les discours d’Hazrat Zaynab (AS) et de Fatima Soqra, sous la direction de l’Imam Sajjãd (AS), eurent aussi une grande influence.

   L’Imam Sajjãd  (AS) profitait de chaque occasion pour faire revivre ces évènements tragiques et rappelait le souvenir de son père quand il buvait de l’eau, il pleurait quand il voyait les enfants d’Abal Fazl (AS). Quand on voulait tuer un mouton, il demandait si on lui avait donné à boire et ajoutait que son père avait été tué sans qu’on eût étanché sa soif. Ces rappels de ce qui s’était passé le jour d’Ashourã, étaient une manière de garder vivant dans les mémoires, le souvenir de ce soulèvement divin.

Le premier jour du mois de Safãr de l’année 61 de l’Hégire, les membres de la famille prophétique (AS) sont arrivés dans la ville de Cham qui subissait depuis quarante ans, une vaste propagande contre l’Imam Ali (AS). Mo’ãvia avait acheté certains prédicateurs qui insultaient et dénigraient l’Imam Ali (AS) du haut de leur chaire. Les habitants de Cham qui n’avaient pas vu le prophète (AS) connaissaient l’islam par le biais de Mo’ãvia. Ils considéraient les Omeyyades comme les descendants du prophète (AS) et s’imaginaient qu’un «étranger» à la religion s’était soulevé contre Yazid qu’ils appelaient l’émir des croyants, et avait été tué par l’armée du calife et sa famille faite prisonnière. Pour fêter l’entrée de la caravane dans la ville, ils avaient décoré les rues et se préparaient à une grande fête.

   Le discours de l’Imam Sajjãd  (AS) a profondément changé la façon de voir des gens de Koufa et leurs idées sur les Omeyyades. Au début de la réunion, Yazid ordonna à un de ses orateurs d’insulter Ali (AS) et ses enfants, et d’expliquer le bien fondé de l’évènement de Karbalã. L’orateur se rendit sur la chaire et fit la louange de Dieu, puis dit le plus grand mal de l’Imam Ali (AS) et de l’Imam Hussayn (AS). Il poursuivit son discours avec une longue louange de Mo’ãvia et de Yazid. L’Imam Sajjãd  (AS) s’adressa alors à lui en disant: «Malheur à toi ! Tu as choisi la colère de Dieu et la satisfaction des gens. Regarde la place qui t’est réservée en enfer et prépare-toi à y entrer. Se tournant vers Yazid il dit: «Est-ce que tu me permets de dire un mot?»

Source: Biographie de l’Imam Sajjãd (AS) et de l’Imam Bãqir,  p.83

Article Relatif:

Le moment de réflexion

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)