• Nombre de visites :
  • 5618
  • 26/8/2013
  • Date :

Le discours de l’Imam Sajjãd  (AS) à Damas (3)

imam zayn al-abidin

Traduit par Jean d’Agape

   Je suis le fils de la Mecque et de Ména, Je suis le fils de Zamzam et de Safã, je suis le descendant de celui qui a porté la Pierre noire dans son manteau et l’a mise à sa place, je suis le descendant de celui qui fit les meilleurs Tawaafs (circombulations autour de la Kaaba) et les meilleures parcours entre Safã et Marve,  je suis le descendant de celui qui fit le meilleur pèlerinage, qui fit les meilleures invocations, qui monta sur Baraq, je suis le descendant d’un prophète qui en une nuit, se rendit de la mosquée Al Haram à la mosquée Al-Aqsã, je suis le descendant de celui que Gabriel conduisit au « Cèdre du septième ciel» et se rapprocha de Dieu au point le plus proche, je suis le descendant de celui qui priait avec les anges, je suis le descendant du prophète qui fut l’interlocuteur de la Révélation divine, je suis le fils de Mohamad Mostafã et d’Ali Mortadhã (AS), je suis le descendant de celui qui écrasa le museau des arrogants jusqu’à ce qu’ils reconnaissent le monothéisme. Je suis le fils de celui qui combattait autant que le prophète avec deux épées et deux lances, a émigré deux fois et a fait deux fois serment d’allégeance, a combattu les mécréants dans les batailles d’Honain et de Badr, et n’a jamais même un seul instant, mécru en Dieu. Je suis le descendant du plus juste parmi les croyants, de l’héritier des prophètes, de celui qui vint à bout des polythéistes, de l’émir des musulmans, de la lumière des combattants, de la parure des pieux, de la fierté de ceux qui pleurent, je suis le descendant du plus patient des patients, et de celui qui priait le plus parmi les membres de la famille prophétique. Je suis le descendant de celui que Gabriel a confirmé et que Michael a aidé, je suis le descendant de celui qui a défendu les musulmans, qui a combattu ceux qui avaient brisé leur serment, rejeté la justice et oublié la religion, et combattu ses ennemis. Je suis le descendant du meilleur membre de la tribu de Koraïch, je suis le descendant de celui qui a répondu le premier à l’invitation de Dieu et du prophète (AS),  je suis le descendant de celui qui a cru avant tous, brisé l’échine des assaillants et anéanti les polythéistes. Je suis le descendant de celui qui était «la flèche de Dieu» pour les hypocrites, la langue de la sagesse pour les croyants, le défenseur de la religion de Dieu et son représentant, le jardin de la sagesse divine et le porteur de la science divine, celui qui était courageux, généreux, beau, possédait toutes les qualités, était satisfait de la volonté divine, affrontait les difficultés, était patient, constamment en jeûne, pur de toute souillure et priait énormément. C’est lui qui vainquit les ennemis et le clan des mécréants. Il avait un cœur fort et une grande volonté, et comme un lion courageux, brisait les flèches qui pleuvaient sur le champ de bataille et les dispersait comme disperse le vent. Il était le lion d’Hedjaz et le grand homme d’Irak, l’homme de Médine, de la Mecque, d’Heif, d’Oqba, d’Ohod, de Shadr, de Mahajer et de Badr, le père d’Hassan et Hussayn. Oui, c’était mon père, ‘Ali ibn Abi Tãlib (AS)», puis il ajouta « Je suis le fils de Fatima Zahra (AS) la plus grande femme de toutes les femmes du monde.»

Source: Biographie de l’Imam Sajjãd (AS) et de l’Imam Bãqir,  p.83

Article Relatif:

Le rôle historique et politique de l’Imam Al-Sajjãd

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)