• Nombre de visites :
  • 686
  • 8/9/2013
  • Date :

Message du Guide Suprême adressé au 22e Congrès national sur la prière  

message du guide suprême

   Dans un message adressé au 22e Congrès national sur la prière, le Guide ‎Suprême de la Révolution Islamique estimé qu’il faut promouvoir la prière et la placer à la tête des ‎devoirs que les fidèles doivent accomplir.‎ ‎«Les penseurs et les prédicateurs doivent parler et écrire de la prière et les ‎responsables des médias et des mosquées doivent la traiter de manière attrayante ‎et artistique; les responsables des différents appareils ont pour devoir d’assurer ‎pour leur part, cette grande responsabilité», a-t-il souligné.‎

   Suit ci-dessous le texte du message du Guide Suprême de la Révolution Islamique lu le ‎mercredi 4 septembre par l’hojatolislam Miremadi, représentant du Guide suprême ‎en province iranienne de Lorestan, à la séance inaugurale du Congrès national de la prière.‎

Au nom d’Allãh le Très Miséricordieux le Tout Miséricordieux

En parlant des hommes fidèles puissants, le Saint Coran a parlé de ‎l’accomplissement de la prière en tête de leurs devoirs: «ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, ‎accomplissent la prière» [Coran, 22: 41].

   Ce devoir, au niveau personnel, réside dans l’amélioration de la qualité de la prière, et au ‎niveau social, dans des efforts collectifs en vue de propager la prière et de la généraliser.‎

L’amélioration de la qualité de la prière signifie qu’il faut accomplir la prière avec attention et ‎du fond du cœur. Le fidèle doit voir en la prière une rencontre avec son ‎Seigneur et parler avec Lui et se voir en Sa présence. De préférence, il doit accomplir sa ‎prière en mosquée et en collectivité.‎

   La propagation de la prière concerne tout effort et tout acte mené en vue de généraliser le culte de la prière, de ‎définir son importance et de faciliter les conditions préalable à son accomplissement.‎

   Les penseurs et les prédicateurs doivent parler et écrire de la prière et les ‎responsables des médias et des mosquées doivent la traiter de manière attrayante ‎et artistique; les responsables des différents appareils ont pour devoir d’assurer ‎pour leur part cette grande responsabilité.‎

Le manque de mosquée dans les villes, les cités et les villages, le manque de ‎lieux de culte dans les centres sociaux dont les stades, les parcs et les ‎stations, le manque de respect envers les moments de la prière lors des voyages ‎collectifs, l’absence de textes convenables sur la prière dans les manuels ‎scolaires, la négligence des règlements sanitaires et hygiéniques dans les mosquées… sont des lacunes ‎qu’il faut, si Dieu le veut, combler dans notre société islamique, pour que le signe de la foi de ceux à qui Dieu a donné la puissance sur terre, c’est-à-dire la prière, devienne de plus en plus visible dans notre société islamique.

Que les salutations de Dieu et Ses bénédictions soient sur vous!

Sayed ‘Ali Khãmenei

Le 2 septembre 2013

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)