• Nombre de visites :
  • 3499
  • 24/10/2013
  • Date :

Définition du mariage

mariage

Traduit par Jean d’Agape

   Le mariage et la famille qui est la cellule initiale de la société, sont des institutions importantes, le lieu de l’enseignement et de l’éducation, et donnent à l’être humain la sécurité et les possibilités d’épanouissement. Nous essayons dans cet article, de présenter les effets et les objectifs du mariage selon le Coran, et l’importance de cette institution.

Le mariage dans sa définition courante et religieuse, est l’union d’un homme et d’une femme, qui entraine des obligations morales et juridiques dont le manque de respect a des conséquences généralement très graves.

   Le mariage a des règles et des lois spéciales, et l’islam a respecté les coutumes des autres peuples. «لكل قوم نكاح» signifie que le mariage existe dans toutes les sociétés et le terme «نكاح» dans le Coran, a été utilisé dans deux sens:

Premièrement dans le sens de relations sexuelles aux versets 230 de la Sourate Baqarah

"حَتَّىَ تَنكِحَ زَوْجاً غَيْرَهُ فَإِن طَلَّقَهَا فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْهِمَا أَن يَتَرَاجَعَا إِن ظَنَّا أَن يُقِيمَا حُدُودَ اللّهِ وَتِلْكَ حُدُودُ اللّهِ يُبَيِّنُهَا لِقَوْمٍ يَعْلَمُونَ"

"S'il divorce avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu'elle n'aura pas épousé un autre. Et si ce (dernier) la répudie alors les deux ne commettent aucun péché en reprenant la vie commune, pourvu qu'ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d'Allãh. Voilà les ordres d'Allãh, qu'Il expose aux gens qui comprennent."

et au verset 6 de la Sourate Nissã’,

"وَابْتَلُواْ الْيَتَامَى حَتَّىَ إِذَا بَلَغُواْ النِّكَاحَ فَإِنْ آنَسْتُم مِّنْهُمْ رُشْداً فَادْفَعُواْ إِلَيْهِمْ أَمْوَالَهُمْ وَلاَ تَأْكُلُوهَا إِسْرَافاً وَبِدَاراً أَن يَكْبَرُواْ وَمَن كَانَ غَنِيّاً فَلْيَسْتَعْفِفْ وَمَن كَانَ فَقِيراً فَلْيَأْكُلْ بِالْمَعْرُوفِ فَإِذَا دَفَعْتُمْ إِلَيْهِمْ أَمْوَالَهُمْ فَأَشْهِدُواْ عَلَيْهِمْ وَكَفَى بِاللّهِ حَسِيباً"

"Et éprouvez (la capacité) des orphelins jusqu'à ce qu'ils atteignent (l'aptitude) au mariage ; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez-leur leurs biens. Ne les utilisez pas (dans votre intérêt) avec gaspillage et dissipation, avant qu'ils ne grandissent. Quiconque est aisé devrait s'abstenir de se payer lui-même de cet héritage qui lui est confié. S'il est pauvre, alors qu'il y puise une quantité convenable, à titre de rémunération de tuteur) s’il est aisé, qu'il s'abstienne d'en prendre lui-même. S'il est pauvre, alors qu'il en utilise raisonnablement: et lorsque vous leur remettez leurs biens, prenez des témoins à leur encontre. Mais Allãh suffit pour observer et compter".

et deuxièmement dans le sens de contrat au verset 32 de la Sourate Nur  

"وَأَنكِحُوا الْأَيَامَى مِنكُمْ وَالصَّالِحِينَ مِنْ عِبَادِكُمْ وَإِمَائِكُمْ إِن يَكُونُوا فُقَرَاء يُغْنِهِمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ "

 "Mariez les célibataires d'entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S'ils sont pauvres, Allãh les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d') Allãh est immense et Il est Omniscient."

   Le besoin de l’être humain d’un endroit où il se sente en sécurité est plus fort que le besoin sexuel et le mariage, face aux difficultés de la vie, permet d’accéder à cette sérénité morale et à ce sentiment de bonheur. 

Article Relatif:

Mariage

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)