• Nombre de visites :
  • 2986
  • 24/10/2013
  • Date :

L’augmentation des bienfaits (1)

mariage

Traduit par Jean d’Agape

  La peur des difficultés financières est parfois un obstacle au mariage. Le Coran encourage l’être humain en lui disant qu’il ne faut pas s’inquiéter de la pauvreté des jeunes et des célibataires qu’il fallait encourager à se marier pour que Dieu leur accorde ses bienfaits:

"وَأَنكِحُوا الْأَيَامَى مِنكُمْ وَالصَّالِحِينَ مِنْ عِبَادِكُمْ وَإِمَائِكُمْ إِن يَكُونُوا فُقَرَاء يُغْنِهِمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ"

"Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S’ils sont besogneux, Allãh les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allãh est immense et Il est Omniscient."

Coran 24 : 32

   Certains commentateurs coraniques ont déclaré que ce verset et d’autres revãyãts et hadiths, étaient une promesse divine à ceux qui voulaient constituer une famille.

Dans un hadith, l’Imam Sãdiq (AS) a déclaré que refuser le mariage était un signe de la peur de la faim et d’un manque de confiance en Dieu malgré les promesses qu’Il a données dans le Coran. Les gens dans la société, avant de se marier ne deviennent pas riches au contraire.

   Si la promesse divine existe le contraire existe aussi, certains pensent que la réalisation de cette promesse dépend de la volonté divine, c’est-à-dire qu’après le divorce, ils ne connaitront pas le besoin si Dieu le veut comme dit le verset 28 de la Sourate Tobe:

"وَإِنْ خِفْتُمْ عَيْلَةً فَسَوْفَ يُغْنِيكُمُ اللّهُ مِن فَضْلِهِ إِن شَاء إِنَّ اللّهَ عَلِيمٌ حَكِيمٌ"

"Et si vous redoutez une pénurie, Allãh vous enrichira, s’Il veut, de par Sa grâce. Car Allãh est Omniscient et Sage."

Coran 9: 28

   La richesse et la pauvreté dépendent de la volonté divine tout comme la situation matérielle des célibataires. Pourquoi Dieu a-t-Il fait cette promesse aux gens mariés?

De plus la formule «و ان يتفرقا يغن الله كلا من سعته»... s’adresse aux hommes et aux femmes qui n’ont pas pu vivre ensemble et auxquels Dieu promet de les aider de Ses bienfaits.

   La réponse est que beaucoup de gens pensent que le mariage et les charges familiales sont une source de pauvreté, et que le célibat est une occasion pour faire des économies. Ce verset cherche à faire disparaitre cette idée et à nous faire comprendre que parfois la richesse peut exister pour des gens qui ont des responsabilités familiales, et la pauvreté pour les célibataires dont les efforts restent sans résultats.

   Dans un hadith, l’Imam Sãdiq (AS) déclare que renoncer au mariage par peur de la faim est le signe d’un manque de confiance en Dieu.

Article Relatif:

Avoir des enfants en bonne santé psychologique  

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)