• Nombre de visites :
  • 2246
  • 27/10/2013
  • Date :

La maitre dans les Zurkhãnehs

zurkhãneh

Traduit par Jean d’Agape

   Près de l’entrée se trouve une plateforme d’honneur appelée sardam sur laquelle se trouve le Morshed  c’est-à-dire le "meneur" ou "coordinateur" qui dirige les exercices et les rythme à l’aide de chants épiques souvent tirés du Shãh Nãmé "le Livre des Rois" de Ferdowsi, accompagnés de percussions effectuées avec un tombak (tambourin).

Une cloche ou plusieurs cloches (zang) accrochées à son côté, permettent de marquer le début et la fin des différents exercices.

  Cette place d’honneur est ornée de plumes de paon et de cygne que les chefs militaires dans le passé, portaient aussi sur leur casque. Les bancs des spectateurs sont en bois ou en marbre, et placés dans les loges au plafond orné.

Source: Tebyan.net

Article Relatif:

Les origines historiques du sport traditionnel en Iran (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)