• Nombre de visites :
  • 2301
  • 28/10/2013
  • Date :

Le Sang ou bouclier

zurkhãneh

Traduit par Jean d’Agape

   Le «Sang» consiste en deux pièces de bois dur en forme de semelle ressemblant à un bouclier pesant entre 20 et 40 kilos en fonction du niveau du pratiquant. Chaque pièce de bois mesure 70 cm de large pour 100 cm de long et 5 cm de large, et pèse 20 kg dans les compétitions internationales.

Une poignée doublée de tissu est fixée au milieu de chaque sang. L’exercice consiste, pour les Pahlevãns allongés sur le dos et se déplaçant de droite à gauche, à lever puis descendre le sang, une main après l’autre.

   En Irak, le sang est nommé «porte de Khaibar», en allusion à la prise de la citadelle de Khaibar par Hazrat ‘Ali (AS).  Pendant cet exercice, le Morshed chante des poèmes épiques pour encourager les Pahlevãns.

Source: Tebyan.net

Article Relatif:

Les Zurkhãnehs

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)