• Nombre de visites :
  • 2941
  • 3/12/2013
  • Date :

Tafsir de la Sourate 50 verset 16

نَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ

«نَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ »

"Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire"

( Sourate Qãf, verset 16)

   Abu Hanifa entra chez Jafar Al-Sãdiq(as) et lui dit: ‘J’ai vu ton fils Moussã (jeune alors) en train de prier, n’empêchant pas les gens de passer devant lui. Jafar Al-Sãdiq(as) répondit:

- Appelez-moi Moussã!

Quand il arriva. Il lui demanda: o mon fils! Abu Hanifa dit que lorsque tu étais en train de prier, les gens passaient devant toi et tu ne les en empêchais pas?

-Oui mon père! Parce que celui à qui je m’adressais durant ma prière était plus proche de moi qu’eux. Dieu le tout puissant dit: "Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire."

Sources:

Bihãr, v. 48, p. 171

Al-Kãfi, v. 5, p. 123.

Article Relatif:

Sourate Qãf

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)