• Nombre de visites :
  • 1321
  • 5/12/2013
  • Date :

L’économie de résistance (1)

l’économie de résistance

   .. Nous devons tous faire des efforts pour la stabilité, le renforcement et la protection du pays face aux ennemis. C’est une des exigences de «l’économie de résistance» que j’ai mise en relief. Dans une économie de résistance, un pilier fondamental est la résistance de l’économie.

L’économie doit être résistante. Elle doit être capable de résister aux complots des ennemis. [1]

   ... Il est nécessaire d’aider le secteur privé. J’ai proposé l’idée de «l’économie de la résistance » qui a ses propres exigences et ses propres piliers. L’une des exigences est la nécessité de s’appuyer sur le peuple. Les politiques visées à l’article 44 de la Constitution, doivent être poursuivies avec autant de détermination et de soins que possible. C’est une chose essentielle. Dans certains cas, les représentants du gouvernement m’ont dit que le secteur privé n’intervenait pas parce qu’il n’avait pas les capacités nécessaires. Il est nécessaire de trouver un moyen pour renforcer le secteur privé. Cela peut être fait par le biais de nos banques ou l’adoption de lois et de règlements nécessaires. Faites tout ce qui est nécessaire pour activer le secteur privé. Une économie de résistance est une économie qui continue de croître et devient moins vulnérable. C’est ce que doit faire notre économie pour ne pas être sérieusement touchée ou troublée par les complots des ennemis. Les ennemis continueront leurs machinations sous différentes formes.

L’une des exigences est de faire usage de toutes les capacités des secteurs publics et privés. Servez-vous des idées et des solutions qui sont fournies par les experts, et profitez des ressources existantes.

   Il est également nécessaire de laisser les gens jouer un rôle. Les amis qui ont pris la parole aujourd’hui, ont mentionné quelques résultats qui ont permis de poursuivre des individus économiquement corrompus. Il n’est vraiment pas possible de faire un bon travail économique sans lutter contre la corruption économique. Cela est vraiment impossible. Il y a quelques années, lorsque j’ai discuté de cette question et mentionné certains points à une réunion avec les représentants du gouvernement, j’ai déclaré qu’il était faux de s’imaginer que nous pouvons encourager les gens à faire des investissements et à s’engager dans des activités économiques saines, sans lutter contre la corruption économique. Il est également faux de penser que la lutte contre la corruption économique découragera les gens de faire des investissements et de prendre part aux activités économiques. Ce n’est pas le cas et la raison en est que la majorité des gens qui veulent s’engager dans des activités économiques sont des personnes intègres qui souhaitent des activités économiques saines. Bien sûr, il y a toujours quelques personnes qui se comportent mal. Vous ne devez pas laisser ces personnes recevoir des prêts de nos banques au nom de l’emploi et de l’entrepreneuriat, puis détourner l’argent pour d’autres activités. Vous devez être très prudents. Vous et les fonctionnaires du système judiciaire devez être prudents. Je crois qu’il est absolument nécessaire pour le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire, de coopérer dans ce domaine.

Un autre pilier de l’économie de la résistance est le soutien de la production nationale, industrielle et agricole. Les statistiques que les messieurs ont présentées sont prometteuses mais d’un autre côté, nous recevons également des rapports provenant d’autres membres de l’exécutif qui montrent que certaines de nos usines ont des problèmes et que certains de nos centres industriels ont fermé leurs portes.

    Nous recevons des rapports provenant de différentes personnes, y compris des responsables de l’exécutif. C’est-à-dire que je reçois des rapports provenant de différentes sources. En tout cas, il est nécessaire de trouver des solutions. Ces lacunes vont certainement créer des problèmes. Si ces faiblesses n’existaient pas, vous pourriez créer de meilleures conditions pour le pays en termes d’activités économiques et aider davantage les gens. Après tout, il faut insister sur ce soutien à la production nationale qui est la partie vitale de notre économie.

Activez les petites et moyennes entreprises. Heureusement, nos grands centres économiques sont déjà actifs, fonctionnent bien et produisent de bons rendements. Leur travail crée de bonnes possibilités d’emploi. C’est le cas dans la plupart de nos grandes unités économiques. Comme vous l’avez dit, notre production de ciment, d’acier et d’autres produits, est bonne mais vous devez également penser à nos petites et moyennes entreprises. Ces choses sont très importantes et ont une influence directe sur la vie quotidienne de la population.

   La question des réserves de devises étrangères est également une question importante qui a aussi attiré votre attention. Prêtez une attention particulière à cette question. Il y a beaucoup de travail à faire dans ce domaine. Il est absolument nécessaire de gérer les réserves de devises étrangères de manière appropriée. Quelqu’un a aussi mentionné la question de la monnaie de base à cette réunion qui est un autre domaine où le gouvernement fait des déclarations contradictoires. Un jour, les déclarations d’un responsable ont été citées dans nos journaux et contredites quelques jours plus tard, par un autre représentant du gouvernement. Ne laissez pas ces choses arriver. Il est nécessaire de prendre une décision ferme et de s’y tenir.

Dans tous les cas, la gestion des réserves de devises étrangères est une nécessité et doit être faite dans la plus grande précision.

Note:

[1] Discours du Guide suprême au mausolée de l’Imam Ridhã (AS) à l’occasion du Nouvel An Iranien, le 21 Mars 2013.

Article Relatif:

Nature des liens entre l’Economie islamique et tous les autres éléments de l’Islam (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)