• Nombre de visites :
  • 737
  • 7/12/2013
  • Date :

Majid Shahriãri était un homme croyant, modeste et respectueux de la morale

majid shahriãri

Traduit par Jean d’Agape

   «Au début de notre mariage, je m’apercevais qu’il n’était pas dans la chambre, je me levais pour voir où il était et je le trouvais en prière au milieu de la nuit. Il y avait peu de nuit où il ne récitait pas la prière spéciale et facultative du milieu de la nuit. Les derniers temps surtout, il la faisait régulièrement et pleurait beaucoup, implorant le pardon de Dieu. Ses phrases raisonnent encore dans mes oreilles.

Pendant toute notre vie commune, je ne l’ai jamais entendu mentir et c’est la raison pour laquelle je pense que le martyre était une chose inévitable pour lui. Le contraire m’aurait étonnée.

   Ses collègues et ses étudiants en plus de sa science, apprenaient aussi de lui de nombreuses leçons morales et je suis sûre que si Majid n’est plus, il y a de nombreux autres «Majid» qui vont le remplacer. Il n’est pas difficile de le suivre, pour cela il suffit de faire un peu attention à son comportement et à ses pensées intérieures. Je n’oublierai jamais les fleurs qu’il m’offrait avec une si grande gentillesse. Quand il partait en mission de travail pour quelques jours, vraiment il me manquait, nous étions très attachés l’un à l’autre mais voilà quarante jours que Majid nous a quittés et grâce à Dieu, j’ai trouvé la patience de supporter cette séparation», a-t-elle dit.

Article Relatif:

Les différentes filières de réacteur

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)