• Nombre de visites :
  • 1239
  • 7/12/2013
  • Date :

Récit de l’attentat contre ‘Ali Mohammadi

majid jamãli fashi

Traduit par Jean d’Agape

   La bombe a explosé dans le quartier Qeirtarieh de Téhéran à 7:30 le 12 janvier 2008, tuant Massoud ‘Ali Mohammadi, blessant deux autres personnes et occasionnant des dégâts dans les bâtiments adjacents. La bombe avait été dissimulée dans une mobylette placée près d’un arbre, à un mètre de l’entrée de sa maison. Ramin Mahmãnparast, porte parole du ministère des affaires étrangères, a déclaré que des preuves existaient qui montraient l’implication des États-Unis, d’opposants au régime islamique et du régime sioniste dans cet attentat.

L’université de Téhéran a diffusé un message qui disait que les ennemis de l’Islam et de la Révolution devaient savoir que la révolution islamique d’Iran devenait grâce à ces martyrs, plus forte et plus fructueuse chaque jour.

   Les forces de mobilisation des déshérités (Bassij) ont présenté ‘Ali Mohammadi comme un professeur militant et compétent de l’université «Imam Hussayn» et «Mãlik Ashtar» et de l’université de Téhéran, et ont condamné cet attentat perpétré par des éléments anti révolutionnaires. Le Bassij a demandé au pouvoir judiciaire de punir le plus vite possible les responsables de cet attentat.

Mohammad Javãd Lãrijãni, chef de pouvoir judiciaire, a présenté ses condoléances et a déclaré que cet attentat avait dévoilé une partie des plans des ennemis de notre pays et montré que des complots contre les progrès, le bonheur, la grandeur et la puissance du pays étaient en cours qui seront grâce à l’aide divine, déjoués comme les autres complots. Il a aussi déclaré que cela montrait l’existence de nouveaux complots contre les possibilités scientifiques de l’Iran.

   Le ministère des sciences et des technologies a donné un message dans lequel il manifestait ses regrets face cette attentat et présentait ses condoléances à la famille du docteur ‘Ali Mohammadi ainsi qu’à la communauté scientifique.

Article Relatif:

Le détail de l’attentat

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)