• Nombre de visites :
  • 595
  • 10/1/2014
  • Date :

Le Guide suprême a reçu les citoyens de la province de Qom

le guide suprême

   Le Leader de la Révolution islamique a affirmé que les négociations nucléaires entre l’Iran et les six puissances ‎mondiales avaient dévoilé l’hostilité du gouvernement des États-Unis envers la République islamique: ‎‎«L’une des bénédictions de ces négociations a été que l’animosité des responsables américains envers l’Iran, les ‎Iraniens, l’islam et les musulmans, a été révélée au monde entier», a déclaré l’Ayatollãh Khãmenei lors d’une ‎réunion le 9 janvier 2014, avec des milliers de citoyens de la ville de Qom.‎

‎«Personne ne doit se faire d’illusion car les ennemis de la Révolution islamique ne renonceront jamais à leur ‎hostilité et s’il est possible qu’ils soient contraints un jour, de reculer sur leurs positions, il ne faut pas prendre au ‎sérieux leur sourire et se laisser attirer», a affirmé le Guide Suprême de la Révolution islamique mettant l’accent ‎sur la réflexion sur le passé et les expériences.

‎ ‎   En ce qui concerne les négociations nucléaires, le Guide Suprême de la Révolution islamique a indiqué rejetant ‎l’idée que l’Iran a été contraint de s’engager dans ces négociations sous la pression des sanctions: ‎‎« Les négociations entre la République islamique d’Iran et les 5+1 ne sont pas dues à l’imposition des ‎sanctions. La RII décidera de négocier quand elle le jugera nécessaire et en fonction de ses intérêts. Lors des ‎récentes négociations, l’hostilité des États-Unis envers l’Iran et l’islam, et leur incapacité à faire face à l’Iran ont été ‎une fois de plus révélées au monde entier. Nous avions annoncé que le régime de la RII négocierait sur certaines ‎questions spécifiques s’il le jugeait nécessaire, avec ce Diable (États-Unis) pour conjurer ‎sa malédiction et ‎résoudre les problèmes.»

"Les États-Unis sont le plus grand violateur des droits de l’homme. Tout le monde a le droit ‎de parler des droits de l’homme sauf les États-Unis car le gouvernement de ce pays est le plus grand violateur ‎des droits de l’homme», a affirmé l’Ayatollãh Khãmenei faisant allusion aux critiques des personnalités, des ‎milieux politiques et de la presse américaine à la République Islamique d’Iran et au peuple iranien sur la question ‎des droits de l’homme.‎

   ‎«Tout cela constitue un exemple manifeste des crimes et des violations des droits de l’homme perpétrés par les ‎États-Unis», a précisé, le Guide Suprême de la Révolution islamique rappelant le soutien inconditionnel des États-‎Unis au régime des occupants sionistes et ses crimes contre le peuple palestinien dont les habitants de Gaza ‎privés par ce régime des denrées alimentaires et des soins médicaux.‎

‎   «Les raids des drones américains contre les peuples afghan et pakistanais, des milliers d’autres crimes ainsi que ‎d’autres méthodes de meurtre encore inconnues dans le monde prouvent l’opposition réelle des États-Unis aux ‎droits de l’homme», a fait remarquer l’Ayatollãh Khãmenei, faisant allusion aux promesses électorales du ‎Président américain de fermer la prison de Guantanamo et au fait que cette prison existait encore après 5 ans.‎

Le Guide suprême a souligné la nécessité de rester vigilant face à l’attitude superficielle et la modération affichée ‎des ennemis, et a déclaré que la victoire sera certainement atteinte grâce à la résistance.‎

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)