• Nombre de visites :
  • 974
  • 18/6/2014
  • Date :

Le changement de la structure du monde (2)

mouvement des non-alignés

   La structure du Conseil de sécurité de l’ONU est illogique, injuste et complètement antidémocratique. C’est une dictature manifeste et un système ancien et obsolète, dont la date d’utilisation a expiré. C’est par le biais de ces abus dans ce mécanisme erroné, que les Etats-Unis et leurs complices ont réussi à dissimuler leur malfaisance sous des concepts nobles, et à s’imposer au monde. Ils protègent les intérêts de l’Occident sous le couvert des "droits de l’homme". Ils interfèrent militairement dans d’autres pays au nom de la «démocratie». Ils ciblent des personnes sans défense, dans les villages et les villes, avec leurs bombes et leurs armes sous le prétexte d’une "lutte contre le terrorisme". De leur point de vue, l’humanité est divisée en citoyens de première, deuxième et troisième classe. La vie humaine a pour eux, moins de valeur en Asie, en Afrique et en Amérique latine, et plus de valeur aux Etats-Unis et en Europe occidentale. La sécurité des Etats-Unis et de l’Europe est importante alors que la sécurité du reste de l’humanité n’a aucune importance. La torture et les assassinats sont autorisés et ignorés s’ils sont organisés par les Etats-Unis, les sionistes et leurs mercenaires. Leurs prisons secrètes dans différents lieux et différents continents où les prisonniers sans défense, n’ont pas d’avocat ni de jugement légal, et sont traités de la manière la plus hideuse et détestable, ne troublent point leur conscience. Le Bien et le Mal sont définis de façon totalement unilatérale et sélective. Ils imposent leurs intérêts aux nations du monde au nom du «droit international». Ils imposent leurs exigences autoritaires et illégales, au nom de la «communauté internationale». Par l’intermédiaire de leurs réseaux médiatiques, exclusifs et organisés, ils présentent leurs mensonges comme des vérités, les vérités comme des mensonges, et leur oppression comme des "efforts pour promouvoir la justice". En revanche, ils qualifient chaque commentaire qui expose leur tromperie, de mensonge et chaque revendication légitime, de divagation. Chers amis, cette situation défectueuse et dangereuse ne peut pas continuer. Tout le monde est fatigué de cette structure internationale illicite. Le mouvement des 99% de la population américaine contre les centres de richesse et de pouvoir aux Etats-Unis, et les protestations populaires en Europe occidentale contre les politiques économiques des gouvernements, montrent que les gens perdent patience et ne sont plus prêts à supporter davantage cette situation. Il est nécessaire de remédier à cette situation illogique. Un lien solide, logique et multilatéral entre les pays membres du Mouvement des non-alignés peut jouer un rôle important dans la recherche et la découverte d’un remède à cette situation.

[...] Chers invités! Je voudrais maintenant revenir au point de départ de mes propos. Les conditions du monde sont sensibles et le monde se trouve à un tournant historique. Nous nous attendons à ce qu’un nouvel ordre mondial apparaisse. Les pays non-alignés représentent à peu près des deux tiers des membres de la communauté mondiale et peuvent jouer un rôle décisif dans le façonnement de l’avenir. La tenue de ce grand sommet à Téhéran, est également un événement important, qui devra être pris en compte dans les calculs. Nous, les membres de ce mouvement, pouvons jouer un rôle historique et permanent, pour sauver le monde de l’insécurité, de la guerre et de l’hégémonie, en rassemblant nos ressources et nos grandes capacités.

   Cet objectif ne peut être atteint que grâce à une coopération globale. Parmi nous, les pays très riches qui jouissent d’une influence internationale ne sont pas rares. Grâce à la coopération économique et médiatique, et la transmission des expériences qui nous ont aidés à nous améliorer et à faire des progrès, il est tout à fait possible de trouver des solutions aux problèmes. Nous devons renforcer notre volonté et rester fidèles à nos objectifs. Nous ne devons pas craindre ces puissances menaçantes quand elles froncent les sourcils, ni être heureux quand elles nous sourient. Nous devons considérer la volonté de Dieu et les lois de la création, comme nos supports. Nous devons tirer des leçons de ce qui s’est passé dans le bloc communiste, il y a deux décennies, et l’échec actuel de la soi-disant "démocratie libérale occidentale" dont tout le monde en voit les signes dans les rues des pays européens et des Etats-Unis, et dans les problèmes économiques insolubles de ces pays. Nous devons aussi considérer la chute des dictatures en Afrique du Nord, qui dépendaient des Etats-Unis et étaient complices du régime sioniste, ainsi que les mouvements d’éveil islamique dans la région, comme une excellente occasion. Nous pouvons améliorer "la productivité politique" du Mouvement des non-alignés dans la gestion du monde. Nous pouvons préparer un document historique pour transformer ce modèle de gouvernance et préparer les moyens nécessaires à son application. Nous pouvons diriger notre Mouvement vers une coopération économique efficace, et définir des paradigmes dans nos relations culturelles. Sans aucun doute, l’établissement d’un secrétariat, actif et motivé, pour cette organisation, sera une grande aide et contribuera à la réalisation de ses objectifs. [1]

Note:

[1] Discours du Guide suprême au 16ème Sommet du Mouvement des pays non-alignés (MNA) à Téhéran, le 30 Août 2012.

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)