• Nombre de visites :
  • 853
  • 23/7/2014
  • Date :

La situation du monde

problèmes économiques

   Le monde est actuellement dans une situation exceptionnelle. Les Etats-Unis ont des problèmes économiques et financiers, et connaissent aussi un affaiblissement au niveau politique. C’est aussi une réalité indéniable. Les Etats-Unis ont subi des échecs continus dans leur politique proche-orientale, en Palestine et en Irak dont les Américains voulaient prendre le contrôle. La nation irakienne s’est soulevée contre eux et n’a pas laissé cela se produire.

Les Américains voulaient installer un gouvernement fantoche en Irak mais ils ont échoué dans ce projet.

   Ils voulaient rester en Irak et obtenir le droit de capitulation, mais le peuple et le gouvernement irakien ne les ont pas laissés agir à leur guise. Aujourd’hui, le gouvernement irakien est un gouvernement populaire et le peuple irakien est dynamique et vigilant. Tout cela a poussé les Américains à quitter l’Irak sans avoir accompli leurs missions. Bien sûr, ils vont encore s’immiscer dans les affaires pétrolières et les questions de sécurité de ce pays, mais là aussi, la nation et le gouvernement irakiens prendront certainement les mesures appropriées dans l’avenir.

   Les Américains souffrent également de faiblesses dans leurs affaires intérieures mais ils essaient de le cacher. Ils ne veulent pas le reconnaitre. Il y a quelques jours, dans son discours devant le Congrès américain, Obama n’a même pas mentionné le fait que les gens dans tout le pays et dans différentes Etats, depuis plus de quatre mois sont dans la rue, par ce froid, face à la répression et aux coups de la police. N’est-ce pas un évènement qui méritait d’être mentionné? Il n’a pas prononcé un mot à ce sujet. Ils veulent le cacher. C’est là que se révèle le vrai visage de ces «défenseurs des droits de l’homme». Il en est de même en Europe. L’Europe souffre aussi de faiblesses.

Outre les questions économiques, financières et monétaires qui sont de gros problèmes qui ont rendu furieux les citoyens européens, l’Europe souffre également de faiblesses politiques.

   Je voudrais vous en donner un exemple. Le gouvernement français au temps du Général de Gaulle qui était Président de la France, n’a pas permis à l’Angleterre de devenir membre de l’Union européenne. Pourquoi? Ils ont dit que l’Angleterre était un allié des Etats-Unis et que les relations entre l’Angleterre et les Usa nuiraient à l’indépendance de l’Union européenne. Le général de Gaulle n’a pas laissé l’Angleterre devenir membre de l’Union européenne à cause de ses relations avec les Etats-Unis et sa dépendance. C’est ce que la France a fait à ce moment-là. Or, le monsieur qui est actuellement à la tête du gouvernement français ne fait que répéter ce que veulent les Américains. Il est devenu un parfait vassal. C’est un signe de faiblesse. Telle est la situation actuelle de l’Europe, la situation de la France et d’autres pays européens. Cela prouve la faiblesse de ces pays.

Aujourd’hui, les Occidentaux souffrent aussi de problèmes économiques et politiques.

   Ils souffrent de faiblesses dans les décisions internationales y compris l’imposition de sanctions contre nous. En fait, ils ont voulu punir la République islamique et la nation iranienne parce qu’elles défendent la cause de l’islam. Ils ont proféré des menaces, ils ont parlé à plusieurs reprises de sanctions "paralysantes" et "douloureuses". Or ces sanctions nous sont bénéfiques pour deux raisons. Tout d’abord, ces sanctions nous obligent à nous tourner vers nos capacités nationales et à faire des progrès, comme cela s’est passé au cours des trente dernières années. En ce qui concerne les sanctions portées sur les armements, sans ces sanctions, nous n’aurions pas atteint des progrès si étonnants. En ce qui concerne la technologie nucléaire, s’ils avaient construit eux-mêmes la centrale nucléaire de Bushehr, nous n’aurions pas fait tant de progrès dans l’enrichissement d’uranium. S’ils ne nous avaient pas fermé les portes de la science, nous n’aurions pas atteint cette position dans la recherche dans le domaine des cellules souches, de l’aérospatiale et du lancement de satellites dans l’espace. Par conséquent, plus ils nous imposent des sanctions, plus nous devenons conscients de nos capacités nationales, et plus nous nous tournons vers ces capacités qui s’épanouissent de jour en jour, comme une source jaillissante. Par conséquent, ces sanctions sont à notre avantage.

La deuxième raison pour laquelle ces sanctions nous sont bénéfiques, est qu’ils ne cessent de dire dans leur propagande, que les sanctions contre l’Iran devraient nous forcer à reculer sur la question du nucléaire, par exemple.

   Le monde entier est invité à croire que ces sanctions sont imposées à l’Iran afin de l’obliger à reculer dans le domaine nucléaire ou d’autres domaines. Qu’est-ce qui se passera si nous ne reculons pas? Le but de ces sanctions est de contraindre l’Iran à reculer, mais l’Iran ne recule pas. Le résultat est que la crédibilité de l’Occident et de ses menaces sera compromise aux yeux des nations de la région et que parallèlement, la dignité et la puissance de la nation iranienne augmenteront à leurs yeux. C’est encore à notre avantage.

Par conséquent, alors que le but de ces sanctions est de nuire à notre nation, elles sont en fait, un service qu’ils nous rendent pour les deux raisons que j’ai mentionnées.

   Voilà la situation en Europe qui souffre d’insolubles problèmes économiques. Les gens sont en colère en Europe. Ils protestent contre la situation économique. J’ai déjà souligné que le jour où les nations européennes se rendront compte que tous leurs problèmes sont le résultat des ingérences des Etats-Unis et du réseau mondial du sionisme, ces protestations aux raisons économiques deviendront un grand mouvement social. Puis ce sera le moment d’attendre un nouveau monde qui verra certainement le jour. [1]

Note:

[1] Sermons du Guide suprême lors de la prière du vendredi à Téhéran, le 3 Février 2012.

Source: Khamenei.ir

Articles Relatifs:

L’apparition de la tumeur dangereuse sioniste

Le changement de la structure du monde (2)

Le changement de la structure du monde (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)