• Nombre de visites :
  • 413
  • 28/10/2014
  • Date :

Les jours de Tãssou’ã et d’Ashourã de l’Imam Hussayn (AS)(2)

moharram

Traduit par Jean d’Agape

   Les Omeyyades et leurs partisans fêtèrent ce jour et les ennemis commencèrent à créer des hadiths pour montrer l’importance de ce jour qui est en fait, un jour de deuil et de malheurs, où la meilleure des créatures a été tuée, où le petit fils chéri du Prophète (AS) a été assassiné, et où les femmes et les enfants de la famille prophétique ont été faits prisonniers! Est-ce que ce jour peut être un jour de fête?

L’Imam Sãdiq (AS) a déclaré: «Les Bani Omayye et leurs compagnons de Chãm avait fait le vœu que si l’Imam Hussayn (AS) était tué sans pertes pour l’armée de Bani Omayye et que si le pouvoir restait aux mains des descendants d’Abou Sofiãn, ils fêteraient et jeuneraient ce jour-là en signe de reconnaissance.

   Cette pratique des descendants d’Abou Sofiãn s’est perpétrée jusqu’à nos jours où certains jeûnent et manifestent leur joie. (Bihãr Al-Anwãr, vol. 45, pp. 95 et 96)

   Une autre raison de la désignation du dixième jour, est présentée dans les revãyats disant que dix personnes parmi les compagnons du Prophète (AS), ce jour-là, auraient reçu une bénédiction spéciale divine, ce qui est faux. (Biographie de l’Imam Hussayn, vol. 3. p. 179).

Ibn Darid a déclaré: «Ashourã est un terme islamique qui n’existait pas avant l’Islam». (Al-Sahih men Sirato Nabi, vol. 4, p. 306)

   Cheikh Abbas Ghomi a fait allusion à ce hadith cité par l’auteur du livre «Shafa’ Al-Sodur», et a déclaré que les membres de Bani Ommaye fêtaient ce jour, jeûnaient et faisaient des vœux.

Source: Tebyan.net

Articles Relatifs:

Horr, héros de la liberté de l’épopée de Karbalã

Le but de l’Imam Hussayn

L’ascension de la liberté

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)