• Nombre de visites :
  • 539
  • 29/10/2014
  • Date :

Isrãfil

ange

   Cet archange est cité indirectement dans le Coran comme étant celui chargé sous ordre de Dieu, de souffler dans la Trompe pour annoncer la fin du monde comme nous le connaissons et le début du Jugement Dernier «Yawm Al-Qiyama».

99. Nous les laisserons, ce jour-là, déferler comme les flots les uns sur les autres, et on soufflera dans la Trompe et Nous les rassemblerons tous.

Sourate 18: Al-Kahf

   Bien que son nom ne soit pas mentionné directement dans le texte coranique, la Tradition, à travers de nombreux hadiths prophétiques, atteste que c’est bien Isrãfil qui est l’Ange dépositaire de la Trompe du décret.

Le Coran explique qu’il y aura le jour du Jugement Dernier deux soufflements dans la Trompe, le premier indiquera le début du jour du Jugement et le second aura pour effet de faire lever les morts de leur tombe pour qu’ils soient jugés sur les actions de leur ancienne vie terrestre.

   Dans les écrits deutérocanoniques, Isrãfil est mentionné dans le livre de Tobie comme étant l’Ange qui guérit la cécité du père de Tobie, un jeune judéen. Ce livre permet ainsi à l’Eglise catholique d’attester l’existence officielle d’Isrãfil comme le troisième des archanges. Il sera ensuite reconnu par les chrétiens comme le saint patron des voyageurs et la fête liturgique de «Saint» Raphael sera à partir du 12ième siècle fixée au 29 septembre.

Source: Islamdefrance.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)