• Nombre de visites :
  • 585
  • 29/10/2014
  • Date :

L’art islamique sous les Almohades (1147-1269)

l’art islamique

   Les réformes religieuses effectuées sous le règne des Almohade firent de Marrakech et de Séville les centres islamiques de savoir et de grande ouverture vers le monde.

Dans l’art Almohade, un style rigoureux montre l’augmentation de la schématisation des ornements et l’enchainement continu de motifs géométriques encore utilisés de nos jours en occident. La grande mosquée et le minaret appelé «La Giralda», construits à Séville, sont un paradigme du style Almohade.

   Dans l’Afrique du nord, le développement architectural est visible encore à travers les murs de la ville de Fez, Rabat et de Marrakech, sans oublier les mosquées de Taza (1142), le Kutubiyya (Marrakech, 1147-48), Tinmal (1153-54), la Qasba (Marrakech, 1195), et Hassan (Rabat, 1199, inachevée).

Source: Islamdefrance.fr

Article Relatif:

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)