• Nombre de visites :
  • 1903
  • 15/11/2014
  • Date :

Discours du martyr Kharrãzi

martyr kharrãzi

Traduit par Jean d’Agape

Discours aux commandants et aux combattants de l’Islam

«La division de l’Imam Hussayn (AS) doit combattre comme l’Imam Hussayn (AS). Si nous voulons embrasser le tombeau de l’Imam Hussayn (AS), nous ne devons pas avoir d’autre prière que celle qui dit «Mon Dieu, accorde moi une mort semblable à celle de l’Imam Hussayn (AS)»

* Si nous pensons que c’est nous qui sommes parvenus à la victoire, c’est une erreur et même peut-être une négation de l’existence divine

* Si vous combattez pour Dieu, il n’est pas nécessaire de me faire à moi ou à quelqu’un d’autre, des rapports. Gardez vos rapports pour le jour dernier, si nous faisons quelque chose pour Dieu pourquoi en parler?

* C’est dans les difficultés que les gens sont mis à l’épreuve. Faites preuve de patience car ce monde est destiné à disparaitre et nous croyons en la rétribution.

* Tout ce qui nous arrive vient de notre désobéissance à Dieu et de notre négligence des obligations et des interdits divins.

* La négligence et le désintérêt vis-à-vis des prières auront de mauvais effets sur la victoire

* Nous avons tous le devoir, malgré les difficultés et selon des ordres du Guide, de poursuivre la guerre avec la même force car nous combattons dans le cadre de notre devoir religieux et non uniquement pour la victoire.

* Nos médias rapportent ce qui se passe au front mais pas de façon juste

* La guerre est la seule chose qui me préoccupe et c’est dans la guerre que je trouve la réponse à mes préoccupations.

* Nous devons garder vivant le souvenir des martyrs et les considérer comme des modèles car ils ont suivi la voie des prophètes et l’ont défendue de façon sincère, jusqu’au martyre.

* J’aime rester un simple membre du Bassij et chercher à résoudre les problèmes.

Source: Tebyan.net

Article Relatif:

Les étapes de l’opération Beyt-ol-Moghaddas (2)

L’opération Beyt-ol-Moghaddas

La conquête de Fãv

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)