• Nombre de visites :
  • 2244
  • 22/11/2014
  • Date :

Lettre de Georges Jordak à l’Ayatollãh Borjerdi (2)

georges jordak

Traduit par Jean d’Agape 

   «…En Orient, les penseurs et les religieux eux non plus, n’ont pas profité comme il le fallait des enseignements de cet Imam et je craignais qu’une telle personnalité qui avait existé en orient, reste cachée sans qu’on en connaisse la valeur. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit ce livre et comme je suis chrétien, personne ne peut m’accuser d’avoir fait preuve de parti pris dans la présentation de la grande personnalité de cet Imam. Parlant l’arabe et ayant fait des recherches, personne ne peut non plus, m’accuser de manque d’informations. J’ai écrit ce livre et vous reconnaitrez après l’avoir lu, que j’ai pu faire reconnaitre certains droits de ce grand homme. Je vous considère comme la personne qui mérite plus que quiconque, que ce livre lui soit dédicacé et je vous l’envoie en cadeau».

L’Ayatollãh Borjerdi a lu le livre et a demandé à l’Ayatollãh Sãfi Golpãygãni qui était un de ses meilleurs élèves, de le lire avec soin pour repérer d’éventuelles erreurs et les signaler à l’auteur du livre en réponse.

   Ensuite il demanda que ce livre soit traduit en persan et c’est Monsieur Balãghi Vã’ezi qui en fit la traduction et s’occupa de la publication.

Source: Khabaronline.ir

Articles Relatifs:

Lettre de Georges Jordak à l’Ayatollãh Borjerdi (1)

L’Imam ’Ali à côté du saint Prophète

L’éducation de l’Imam ’Ali

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)