• Nombre de visites :
  • 2268
  • 28/12/2014
  • Date :

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (1)

georges jordak

Traduit par Jean d’Agape

   Georges Jordak est un écrivain et un chercheur chrétien, qui a passé quarante ans de sa vie à faire des recherches sur ce qu’il appelle «la plus grande personnalité du monde» c’est à dire l’Imam ‘Ali (AS).

L’Agence de presse Shafaghnã a eu un entretien avec Georges Jordak âgé de 80 ans, dans sa maison dans le quartier Al-Sharfie de Beyrouth. Cet entretien était exceptionnel par le salut qu’il nous a fait en ces termes: «Salut à tous ceux dont le soleil de Hussayn et les vents de Karbalã ont brulé les visages! Salut à celui qui a foulé le lieu du martyre de Karbalã et a bu l’eau de l’Euphrate! Salut au parfum de la révolution et au paradis de la victoire! Salut à tous ceux qui suivent le chemin de l’Imam Hussayn (AS)!»

   Il poursuivit en ces termes: «Hussayn Ibn ‘Ali (AS) était un Imam juste et a combattu Yazid le corrompu, sur l’ordre de la religion»

   A une question sur les ressemblances entre l’Imam ‘Ali (AS) et l’Imam Hussayn (AS), et les raisons pour lesquelles il a choisi d’écrire sur l’Imam ‘Ali (AS), il répondit: «Je me suis rendu compte que Hussayn (AS) agissait dans la lignée de l’Imam ‘Ali (AS) et j’y ai fait allusion dans mes livres. J’ai aussi parlé de l’oppression de Yazid et de son camp, de ses persécutions et de sa tyrannie.

Quand j’ai parlé de la grande humanité d’Ali (AS) dans l’Histoire, je me suis rendu compte qu’il partageait de nombreuses qualités avec les héros des autres religions révélées et j’ai décidé de le choisir comme modèle pour la victoire de la révolution française, de la justice et des droits de l’homme.

    Dans mon livre «‘Ali et Socrate», je l’ai choisi comme modèle et lumière dans la philosophie et la morale. Mon livre «‘Ali (As) et le nationalisme arabe» était une réponse à ceux qui l’avaient accusé et m’avaient accusé d’être anti arabe. J’ai présenté dans ce livre, de nombreux exemples qui montrent que les relations avec l’Imam ‘Ali (AS) ne doivent pas être fondées sur la race, les partis ou les groupes, ni être considérées comme un parti pris».

Source: Khabaronline.ir

Articles Relatifs:

Lettre de Georges Jordak à l’Ayatollãh Borjerdi (1)

L’Imam ’Ali à côté du saint Prophète

L’éducation de l’Imam ’Ali

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)