• Nombre de visites :
  • 2197
  • 28/12/2014
  • Date :

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (3)

georges jordak

Traduit par Jean d’Agape

   «Je me suis rendu compte que l’Imam ‘Ali (AS) avait lancé des révolutions successives sans que le sang ne soit versé et c’est la raison pour laquelle je me suis consacré à ce sujet. La révolution d’Ali (AS) était une révolution humaine, sociale, idéologique et culturelle avec d’un coté des criminel corrompus, des esclavagistes et la mort, et de l’autre, le front de la religion, de la justice, de l’humanité, de la liberté et de la vie qui était très différent. J’ai été obligé d’étudier le front d’Ali qui était le front le plus sincère qui ait jamais existé et qui m’a éclairé sur mon chemin», a-t-il déclaré.

Au sujet de son choix de l’Imam ‘Ali (AS) dans la comparaison avec Socrate plutôt que Platon, Aristote ou autre, Georges Jordak a déclaré que Socrate avait été le professeur de tous ces penseurs mais qu’Ali (AS) avait été le maitre de son époque et de sa génération, et aussi le maitre des générations qui suivirent, et que c’était pour cela qu’il avait décidé d’écrire un livre sur l’Imam ‘Ali (AS) et le Nahjol Balãghe.

   «Des gens dans les pays du Golfe persique et en Égypte m’ont demandé d’écrire par exemple un livre sur Omar ou une autre personnalité. Je n’ai pas accepté sans que cela veuille dire qu’Omar était mauvais pas du tout, mais parce que je n’ai trouvé personne après ‘Ali, qui mérite que j’écrive un livre sur lui. La personnalité sociale et révolutionnaire d’Ali (AS) et l’influence du Nahjol Balãghe sont des choses qui dépassent les époques et les lieux, et je pense que le Nahjol Balãghe est un livre qui n’a pas d’égal au niveau du style et au niveau des lois humaines», a-t-il expliqué.

Source: Khabaronline.ir

Articles Relatifs:

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (2)

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (1)

Lettre de Georges Jordak à l’Ayatollãh Borjerdi (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)