• Nombre de visites :
  • 2168
  • 21/1/2015
  • Date :

Georges Jordak, l’écrivain chrétien qui aimait l’Imam ‘Ali (AS) (1)

imam ali

Traduit par Jean d’Agape

   Georges Jordak est né dans le sud du Liban, dans une des plus belles et des plus anciennes régions du monde, dans une famille d’origine Qassani, dans un village de la région de Jabal. Il grandit dans une famille amoureuse de la science et à la recherche de la vérité, et fut fortement influencé par son frère Fouad Jordak, lexicologue, ingénieur et poète.

Dans ses mémoires, il évoque souvent ses fuites du collège pour se réfugier dans la nature et lire le Nahjol Balãghe, le Majma’ol-Bahrein de Nassif Al-Yajzi, et les livres de poésie de Motanabi que son frère Fouad lisait et lui avait recommandés surtout le Nahjol Balaghe qu’il lui avait recommandé de lire et de mémoriser car «tous les bienfaits sont pour ceux qui lisent ce livre et en mémorisent les enseignements», disait-il.

   Il avait mémorisé une grande partie de ces livres et spécialement le Nahjol Balãghe avant ses 13 ans, et décelé la grande personnalité de l’Imam ‘Ali (AS). Son frère récitait aussi de nombreux poèmes sur l’Imam ‘Ali (AS), son intelligence, sa grandeur, sa brillante vie, son statut élevé, que son petit frère apprenait par cœur et récitait quand ils avaient des invités.

Source: Khabaronline.ir

Articles Relatifs:

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (4)

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (3)

Je n’ai trouvé personne en dehors de l’Imam ‘Ali (AS) qui mérite que j’écrive un livre (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)