• Nombre de visites :
  • 673
  • 18/2/2015
  • Date :

Interview avec Sayed Hãdi Sayed Afghãhi, docteur et spécialiste du Moyen orient (2)

 

dãech

Traduit par Jean d’Agape

   Les pays qui soutiennent le terrorisme ne poursuivent pas le même but. Les pays qui à l’étranger, soutenaient le terrorisme n’avaient pas des objectifs communs, et le terrorisme dans les différents pays, a été confronté à de sérieux problèmes. Les calculs des terroristes se sont avérés erronés, par exemple, quand Dãech en Irak, a commencé sa marche vers Mossoul, ils pensaient qu’après avoir pris les régions d’Al-Anbar et de Diyala, ils pourraient en deux ou trois semaines, entrer en Irak et se diriger vers les régions chiites et ensuite, vers les autres pays.

Cependant ils avaient oublié le rôle de la Marjayat (direction religieuse chiite) en Irak, et grâce aux fatwas de l’Ayatollãh Sistãni et d’autres religieux, la République islamique a pu aider l’Irak de façon indirecte, avec la vente d’armes dans le cadre d’un accord militaire et de sécurité établi entre l’Iran et l’Irak.

   Les jeunes, chiites et sunnites, se sont mobilisés, une armée populaire s’est organisée et les tribus qui au début des événements en Irak, s’étaient peut-être laissées tromper par les chaînes arabes et étrangères, ont reconnu l’ampleur des crimes de Dãech et leur mensonge lorsqu’ils prétendaient reprendre les droits des sunnites aux chiites. Les tribus étaient en train de rejoindre le pays quand les Américains sont intervenus et les ont forcées à se rallier à l’armée officielle d’Irak. En fait, ils voulaient opposer une partie des sunnites aux chiites qui sont avec l’armée. Les calculs et les stratégies des Américains dans leur centre militaire et de réflexion, sont tombés à l’eau et nous avons été témoins d’une lutte ouverte contre les religieux quand Al-Ebadi finalement, s’est dirigé vers l’idée d’une réconciliation nationale et le recrutement des tribus, qui a permis la constitution de l’armée irakienne».  
Source: Tebyan.net

Article Relatif:

Interview avec Sayed Hãdi Sayed Afghãhi, docteur et spécialiste du Moyen orient (1)
  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)