• Nombre de visites :
  • 4049
  • 6/7/2015
  • Date :

La situation actuelle de la langue et littérature persanes au Xinjiang

 littérature

   La région autonome ouïgoure du Xinjiang, l’une des cinq régions autonomes officiellement reconnues par la République populaire de Chine, possède un statut particulier comme le Tibet et la Mongolie-Intérieure.

Malgré cela elle est, comme les autres du même statut, confrontée à de larges restrictions dans le régime maoïste, la Chine ayant donné, semble-t-il, libre cours à l’économie du marché, sans avoir en même temps lancé des réformes sociales et politiques.

   Quant à la province du Xinjiang, l’ex-Turkestan oriental fait face à de nombreuses pressions ethniques, religieuses et linguistiques, les Ouïgours vivant dans des conditions matérielles et culturelles visiblement inférieures aux régions centrales.

Pourtant, l’importance des gisements miniers, pétroliers et gaziers est d’un impact indéniable sur l’économie et l’industrie chinoises. Au niveau culturel, les politiques d’uniformisation du gouvernement chinois mettent à mal la culture ouïgoure et l’enseignement du persan et l’héritage culturel perse, entre autres, en souffrent.

   Pour finir, comme la République islamique d’Iran entretient de très bonnes relations avec la République populaire de Chine tant sur le plan économique qu’au niveau politique, il reste à espérer que la coopération culturelle soit approfondie entre les deux pays. Ceci contribuera très probablement à améliorer la situation de la langue et littérature persanes en Chine, particulièrement sur le territoire ouïgour de la région Xinjiang.
Source: Teheran.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)