• Nombre de visites :
  • 1022
  • 18/4/2016
  • Date :

Audience aux membres de l’Assemblée des représentants des étudiants en sciences islamiques de Qom  

audience aux membres de l’assemblée des représentants des étudiants en sciences islamiques de qom

   «L’école islamique de Qom doit rester une école révolutionnaire et le berceau de la Révolution. Cela nécessite de la réflexion, de la mesure et un programme bien précis», a fait remarquer l’Ayatollãh Khãmenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d’une audience accordée aux membres de l’Assemblée des représentants des étudiants en sciences islamiques et des érudits de Qom soulignant le rôle incontestable et influent de l’école islamique de Qom dans la victoire de la Révolution islamique, et mettant en garde contre certaines tentatives visant à lui ôter son esprit révolutionnaire.

   L’Ayatollãh Khãmenei a évoqué plus loin dans ses propos, les deux courants inspirés de l’université et de l’école de sciences islamiques qui ont contribué à l’émergence de la pensée révolutionnaire en Iran et à sa permanence, et déclaré: «Les universités ont toujours été animées par des pensées dissidentes mais en Iran, elles n’ont pas donné lieu à la révolution en raison de la faiblesse de leur influence. Les universités ont réussi à jouer un rôle efficace dans la révolution grâce au mouvement révolutionnaire des religieux. Nous sommes reconnaissants aux universitaires mais sans la lutte des oulémas, les luttes estudiantines seraient restées limitées à l’enceinte des universités et n’auraient pas abouti. La popularité et l’efficacité étaient les deux caractéristiques du mouvement des oulémas, dans la période menant à la victoire de la Révolution islamique.

L’école islamique de Qom est constituée de deux parties, à savoir la Marjayat et les étudiants.

   En tant que Marja, l’Imam Khomeyni (que sa demeure soit au paradis), faisait des déclarations et prononçait des discours, tandis que l’autre partie, à savoir, les étudiants, transmettait les points de vue de l’Imam au peuple et dans tout le pays. Sans l’école islamique de Qom, le mouvement de l’Imam Khomeyni n’aurait probablement pas abouti. Tout cela témoigne du rôle crucial de cette école, dans l’apparition et la pérennité de la Révolution islamique. Tenant compte du rôle sans égal et privilégié de l’école islamique de Qom, dans la victoire de la Révolution islamique, nous assistons actuellement, à des conspirations et des plans pour ôter à cette école, son esprit révolutionnaire. Il faut lutter contre ce complot avec sagesse et un programme bien précis, pour que l’école islamique de Qom reste une école révolutionnaire et le berceau de la Révolution, et que les perspectives et le mouvement révolutionnaires s’y développent. Parfois, certains s’opposent directement à la Révolution islamique et parfois, indirectement, à ses principes et ses convictions».   

L’Ayatollãh Khãmenei a exigé une sensibilité face à ces complots et déclaré: «C’est pourquoi nous insistons constamment sur la nécessité d’une vigilance face à l’Arrogance mondiale et aux États-Unis. L’hostilité de l’hégémonie mondiale au régime de la République islamique s’explique par la résistance de l’Iran au front mondial de l’oppression. Sans cette résistance, quel que soit le nom que vous porteriez, le front de l’arrogance ne s’opposerait plus à vous».

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)