• Nombre de visites :
  • 112
  • 31/5/2016
  • Date :

La démocratie et la démocratie islamique dans l’optique du Guide suprême

la démocratie dans la république islamique diran

 

Troisième partie : La démocratie dans la République islamique d'Iran et les expériences de l'humanité

   Dans la République islamique, nous adaptons les expériences de l'humanité aux principes islamiques. La démocratie religieuse existe en Islam. Par expérience, les êtres humains l'ont réalisée partiellement sous forme de gouvernements parlementaires que nous avons immédiatement adoptés. Nous n'avons pas rejeté le modèle de gouvernement parlementaire. La pensée islamique est suffisamment souple et dynamique pour adopter les acquis des expériences humaines au fil des années et des siècles. Toutefois, l'islam reforme ces expériences pour les rendre conformes à ses principes. C'est ce qui a été fait en Iran islamique.

 

Le rapport entre les aspects républicains et islamiques de la République islamique

    L'Islam s'accompagné d'un aspect républicain dans la République islamique d’Iran. Cet aspect républicain est originaire de l'islam qui n'autorise pas une absence de démocratie dans notre pays. Nous n'avons appris l'aspect républicain de personne sinon de l'islam. Notre nation s'appuie sur l'Islam et reconnait son aspect républicain. Notre peuple et notre gouvernement croient que Dieu et le peuple sont tous deux importants. Et Allah le Tout-Puissant, a donné au peuple la possibilité d'avancer dans cette voie. Notre nation, notre gouvernement, notre régime et notre Constitution ont réussi à garantir à la fois l'aspect islamique et l'aspect républicain.</p>

 

La démocratie dans l’optique de l'Imam Khomeiny

    Dans l'école de pensée politique de l'imam Khomeiny, l'être humain est à la fois précieux et digne, puissant et efficace. La conséquence est que la voix du peuple doit jouer un rôle clé dans le destin des individus et la gestion de la société. Par conséquent, la démocratie dans la pensée politique de l'Imam Khomeiny, qui est un principe essentiellement islamique, est une démocratie authentique. Le peuple choisit librement sa voie et ses responsables en s'appuyant sur sa foi et sa volonté.  L'imam Khomeiny estimait aussi qu'il était possible de s'opposer aux puissances agressives du monde en s'appuyant sur la détermination inébranlable du peuple, et il l'a prouvé.  Dans cette école de pensée politique, la démocratie est ancrée dans la religion et présentée dans le verset :

«consulte-les à propos de leurs affaires» Coran 42:38

 

et le verset :

«C'est Lui qui t'a soutenu par Son secours et (l'assistance) des croyants » Coran 8:62

 

Le modèle de la République islamique en Iran 

  J'ai souligné à plusieurs reprises que nous devions tirer la forme, l'esprit et les principes de notre régime, de l'islam et non des écoles de pensée étrangères ou des cultures qui ont essayé de promouvoir leurs idées et leurs modèles dans le monde. Ces cultures voulaient que les autres nations acceptent ce qui leur était dicté. Nous ne devons pas accepter que d'autres décident pour nous.  Nous devons avancer dans le sens de nos intérêts et de nos besoins.

  Nous devons faire ce que nous pensons être juste et suivre les enseignements islamiques, la justice islamique et le chemin de l'Islam. La démocratie religieuse est la formule que nous avons utilisée pour définir le modèle de la République islamique. La démocratie religieuse signifie que l'objectif est d'appliquer les règles et les enseignements islamiques dans la société.

  Si ces règles sont appliquées, il sera possible d'établir une véritable justice sociale. La démocratie est une obligation religieuse dans la République islamique. Les fonctionnaires du gouvernement de la République islamique ont le devoir religieux de la préserver et doivent répondre à Dieu de leurs actions dans ce domaine.</p>

 

La relation entre le peuple et les responsables gouvernementaux

   Dans les nations que nous connaissons, nous ne pouvons en trouver aucune dont la situation et la relation entre le peuple et les responsables gouvernementaux soient similaires à celles de la nation iranienne. En Iran, les relations entre le peuple et les responsables ne se limitent pas à une relation formelle pendant les périodes électorales, sous une forme particulière et avec des objectifs particuliers. La relation entre le peuple et les responsables est une relation enracinée dans les sentiments, la foi et les croyances religieuses, et les gens font confiance à leurs représentants. C'est un point très important qui prouve de façon solide, l'existence de la démocratie dans la République islamique. Cette forme de démocratie dans laquelle les relations entre le peuple et le gouvernement suivent ce modèle, est la meilleure forme de gouvernement populaire.

 

source: http://french.khamenei.ir

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)