• Nombre de visites :
  • 116
  • 25/6/2016
  • Date :

 

 

Un élu juif de New York critiqué pour avoir soutenu l'accord nucléaire

jerrold nadler

 

L'élu juif démocrate à la Chambre des représentants américaine, Jerrold Nadler.

Le soutien de l’élu juif de New York, Jerrold Nadler, à l’accord nucléaire avec l’Iran s'est révélé pour lui une source de problèmes, de manière qu’il s’est vu critiquer par son rival démocrate, qui est un farouche opposant à cet accord sur le nucléaire iranien. 

 

Selon Fars News, les médias américains ont fait part des problèmes qu’a causés l’accord nucléaire pour la réélection de Jerrold Nadler, représentant du Parti démocrate à New York, ville qui abrite une importante communauté juive. 

 

Cet élu est l’un des députés démocrates de New York qui ont soutenu l’accord nucléaire Iran/5+1. Il a été élu pour la première fois à la Chambre des Représentants américaine en 1992.   

 

Son appui à cet accord historique est intervenu suite aux efforts du gouvernement de Barack Obama et le président américain en personne lui a même écrit une lettre sur l’accord nucléaire avec l’Iran. 

 

Le journal américain Wall Street Journal vient de faire état dans un rapport des problèmes que le soutien de Jerrold Nadler à l’accord nucléaire a causés en vue de sa réélection à New York. 

 

« Son appui à l’accord nucléaire se place au cœur de la campagne électorale. Il est l’élu juif du dixième district de New York – dont la base électorale compte de nombreux Juifs, en particulier à Brooklyn et Manhattan », a écrit le WSJ.

 

Selon le journal américain, dix mois après le vote de M. Nadler, il doit affronter son premier rival démocrate ce mardi. Oliver Rozenberg, qui affronte Jerrold Nadler, a placé le soutien de ce dernier à l’accord nucléaire au centre de sa campagne électorale. 

 

 Rozenberg, 30 ans, qui travaillait pour l’Institut JP Morgan, a vivement critiqué l’appui de Nadler à l’accord nucléaire et a dit : « La plupart des Américains ont le sentiment d’être trahis ». 

 

Tout en rejetant les critiques de son rival, Nadler a répondu : « Je ne regrette pas mon vote. Il arrive un moment où vous devez laisser de côté la politique et faire ce qui est juste et correct ». 

 

Le rapport du Wall Street Journal ajoute que de l’avis des observateurs politiques, Nadler, 69 ans, remporterait probablement la victoire, car il bénéficie du soutien de nombreuses personnalités, dont Barack Obama, et il a bénéficié de soutiens financiers plus importants que son jeune rival.

 

source:   http://www.presstv.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)