• Nombre de visites :
  • 143
  • 26/6/2016
  • Date :

 

S'en prendre au cheikh Qassim c'est lever les entraves aux actions des jeunes bahreïnis

 khamenei

 

Lors de l’audience accordée aux familles des martyrs de l'attentat du 7 tir 1360 (28 juin 1981) et aux familles des martyrs, défenseurs des lieux saints en Syrie, l'ayatollah Khamenei a dénoncé la décision prise par le régime des Al Khalifa de retirer sa nationalité à l'Ayatollah Issa Qassim.

 

Il a indiqué :« A Bahreïn, une minorité despotique et égoïste opprime une majorité.  Et cette minorité s’en est prise au cheikh Issa Qassim. C'est là une chose stupide, car le cheikh Issa Qassim était celui qui empêchait les agissements farouches des jeunes Bahreïnis enthousiastes. En levant ce garde-fou, rien ne peut plus calmer ces jeunes. » 

 

Faisant allusion aux complots des ennemis de la République Islamique d'Iran, l'honorable ayatollah Khamenei a souligné : "Daech a été créé pour vaincre la RII ; l’Irak et le Levant n’étaient que des prétextes pour s’en prendre à l’Iran et le défaire, mais c’est la puissance de l’Iran qui l'a emporté, a souligné le Guide suprême."

 

Pour le Guide suprême de la Révolution islamique, « les ennemis, qui sont engagés dans une guerre asymétrique contre l’Iran, ne savent pas quelle puissance peut générer la foi en Dieu et le djihad sur le chemin de Dieu. »

 

« Celui qui se met en route pour défendre les lieux saints des Ahl al-Bayt (AS) défend en fait sa propre société et les villes de son propre pays ; c’est une défense de l’Iran. »

 

 

source: http://www.iqna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)