• Nombre de visites :
  • 3489
  • 26/6/2016
  • Date :

 

Le Coran et l’Imam Ali (as), deux manifestations d’une même vérité

morteza javadi amoli

 

L’Hodjat-ol-islam Morteza Javadi Amoli a déclaré que la relation avec le Coran exigeait une foi solide dans l’invisible.

 

Dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, il a souligné :

« Nous ne devons pas penser que le Coran est un livre historique qui date de 1400 ans. C’est un livre qui coule comme une rivière et apporte sans cesse de nouveaux sens ou comme le soleil qui apporte sans cesse, de nouveaux rayonnements. »

 

L’Hodjat-ol-islam Morteza Javadi Amoli a ajouté :

« Une autre particularité du Coran est son homogénéité et les relations étroites qui existent entre tous les versets. Pour interpréter le Coran, il faut avoir un cœur pur et c’était une particularité de l’Émir des croyants, Hazrate Ali (as) qui était capable de « faire parler le Coran » car ils représentent tous deux, une même réalité sous deux apparences. Le Coran est une révélation divine et non un livre ordinaire.»

 

« Les théories sur l’interprétation des textes et l’herméneutique née et utilisée en Occident pour les livres sacrés, se sont malheureusement développées dans les pays islamiques alors que la question du Coran est une question tout à fait différente.  Le prophète comme le dit le verset 9 de la sourate Al Ahqaf,

« Dis : ………………Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé………. »

 ne faisait qu’appliquer les directives du Coran sans aucune ingérence. 

 

Les recherches dans le domaine des sens coraniques, nécessitent de grandes connaissances spirituelles et ce domaine est celui des Ahl-ul-bayt (as) et des grands mystiques », a-t-il dit.

 

source: http://www.iqna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)