• Nombre de visites :
  • 122
  • 4/7/2016
  • Date :

 

Le Guide suprême reçoit des étudiants

guide suprême

 

Téhéran (ISNA)- L’honorable Ayatollah Khamenei, le Guide suprême de la Révolution islamique, a accueilli samedi après-midi plus d’un millier d’étudiants dont les représentants des associations estudiantines. 

 

Lors de cette rencontre, l’Ayatollah Khamenei s’est attardé sur l'attitude de l’Arrogance mondiale pour dire: « Aujourd’hui, tous les arrogants du monde entier font front à la RII et recourent à tous les moyens pour nuire à l’Ordre islamique. » 

 

Il a qualifié d’irréfléchis les propos tenus par certains affirmant que l’Ordre de la RII cherche à fournir des prétextes pour bouder les grandes puissances. 

 

« Ce combat n’a pas besoin de prétexte car la nation iranienne qui jouit des enseignements de l’Islam, de l’honneur et de son antécédent révolutionnaire, n'a pas de mal à tenir tête à l’Arrogance », a-t-il fait savoir. 

 

Pour l’honorable Ayatollah Khamenei, la raison pour laquelle la participation enthousiaste du peuple iranien à la manifestation de la Journée mondiale de Qods n’a pas été relatée par les médias étrangers, n'est qu’un exemple de la démarche habituelle des médias occidentaux: 

 

« La participation de la nation iranienne à la journée de Qods, sous un soleil plombant et de surcroît à jeûne, en ce mois de Ramadan, est extraordinaire. Mais cet événement sans précédent n’a pas été relaté par les médias étrangers comme il se devait. Alors que s’il y avait un point négatif, ils l'auraient exagéré. » 

 

En ce qui concerne les questions régionales et internationales notamment le dossier syrien, le Guide suprême de la RII a rejeté toute idée de reprise de dialogue avec les Etats-Unis tant que leur principal objectif consisterait à minimiser le rôle de l'Iran dans la région. 

 

« Téhéran ne veut ni la présence ni l’ingérence de Washington dans les affaires de la région », a-t-il réitéré. 

 

Dans une autre partie de ses propos, l’Ayatollah Khamenei a reproché aux Occidentaux leur mauvais bilan depuis que le Plan global d’action commun est entré en vigueur.

 

source: http://fr.isna.ir

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)