• Nombre de visites :
  • 18381
  • 10/10/2016
  • Date :


En Iran, une mosquée décorée de millions d'éclats de miroir


shah cheragh



Avec un patrimoine riche de 3000 ans, l’Iran a mille et une choses à montrer, à commencer par sa splendide mosquée, Shah Cheragh, à Shiraz.

En persan, Shah Cheragh signifie « Roi de la Lumière. » Et on comprend pourquoi cette mosquée a été affublée de ce nom. L'extérieur du monument est déjà loin de nous laisser indifférent. Mais c'est surtout une fois à l'intérieur que la magie opère.
Des millions de minuscules éclats de miroir recouvrent murs et plafond. La lumière réverbérée scintille, vacille partout dans la mosquée. Les lustres somptueux et les minarets couleur d'or participent à cette symphonie de couleurs. Tout y est éblouissant.
Construite au XIVème siècle, Shah Cheragh est la première d'une série de trois mosquées (les autres s'appelant Nasir-ol-Molk et Valik), toutes les unes à côté des autres, à Shiraz. Elle est également le premier lieu de pèlerinage de la ville pour les musulmans chiites. La mosquée doit la brillante idée de la mosaïque de miroirs à la reine Tash Khatun, au XIVème siècle, qui souhaitait une mosquée qui intensifierait mille fois la lumière.

Pour la petite histoire, on raconte qu'autour de 900 après J.-C., un voyageur, attiré par une forte lumière, voulu savoir d'où elle provenait. Il découvrit sur une tombe étincelante, d'où son nom, Shah Cheragh. Dans cette tombe, un musulman en armure portait une bague sur laquelle on pouvait lire « la fierté appartient à Dieu. Ahmad, fils de Musa. » Le voyageur venait de découvrir la tombe des fils de Musa. Aujourd'hui, le tombeau est abrité par un magnifique dôme.

Source: http://www.iqna.ir/


  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)