• Nombre de visites :
  • 1036
  • 21/11/2007
  • Date :

Hugo Chavez est d’accord avec l’Iran pour abandonner le dollar

 

   « Le Venezuela est "d’accord" avec la proposition iranienne d’abandonner le dollar pour les transactions pétrolières, au profit d’un "panier de devises" », a déclaré le président vénézuélien ,Hugo Chavez, en visite à Paris après des visites à Téhéran et au sommet de l’OPEP à Riyad.

   "Nous sommes d’accord avec la proposition iranienne d’avoir une base différente du dollar pour les transactions pétrolières", a déclaré M. Chavez, lors d’une conférence de presse, après des entretiens avec son homologue français Nicolas Sarkozy.

« La proposition dont nous avons discuté avec le président iranien, Ahmadinejad , est de créer un panier de devises pour les transactions pétrolières », a-t-il ajouté.

   « On pourrait inclure l’euro, le yen, et pourquoi pas le bolivar », a encore suggéré Hugo Chavez. La chute du billet vert, qui a perdu quelque 25% de sa valeur en deux ans face à l’euro, et la question d’un éventuelle fixation des prix du pétrole en une autre devise que le dollar ont fait l’objet d’un débat au IIIème sommet des chefs d’Etat de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à Riyad, samedi et dimanche.

   A Ryad, Hugo Chavez s’est dit partisan, avec l’Iran, d’une politique dure sur les prix et hostile à la cotation du pétrole en dollars en raison de la faiblesse du billet vert.

    La proposition iranienne d’étudier la possibilité de fixer les prix mondiaux du pétrole en d’autres devises que la monnaie américaine a été fait dans une proposition écrite à ses collègues par le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki qui a demandé que « la dépréciation continue du dollar » soit incluse dans le communiqué final. Appuyée par les Vénézuéliens, cette requête avait suscité l’opposition des Saoudiens.

 

Source : www.Irna.ir

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)