• Nombre de visites :
  • 4781
  • 6/1/2008
  • Date :

Le mensonge

mensonge

   Le mensonge est l’énoncé délibéré d’un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de mensonge par omission). Cela peut aussi caractériser un énoncé non sincère.

   La vérité n’étant pas une notion absolue, la notion de mensonge est elle-même floue. Il y a trois sortes de mensonges :

Le mensonge joyeux, énoncé pour plaisanter. Il est distingué toutefois lui-même de la simple plaisanterie de circonstance où les deux parties sont de connivence sans ambiguïté sur le fait que l’information mentionnée est fictive.

   Le mensonge officieux, que l’on énonce pour rendre service à autrui ou à soi-même. Ce mensonge est alors considéré comme plus ou moins grave et en fonction des circonstances qui l’accompagnent.

    Le mensonge pernicieux, qui a non seulement l’effet, mais le but de nuire à autrui. Ce mensonge parfois nommé par la littérature mensonge malicieux, est naturellement considéré comme le plus grave des trois. Le mensonge peut être inspiré par :

La peur

Le mépris

L’orgueil

La jalousie

La haine

L’égoïsme

L’amour

amour
haine
jalousie
peur

 

   On présente souvent le mensonge comme un mal. Dans une relation humaine libre, il n’a pas sa place. On peut par contre reconnaître son utilisation dans le cas où on doit agir pour sa propre survie physique ou psychologique ou, à défaut d’autres moyens, pour s’adapter à un environnement donné. Tout dépend des situations, des forces en présence des cultures.

 

Source: www.wikipedia.org

 

Article relatif au sujet:

Le mensonge et la véracité selon l’Imam Ali paix sur lui

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)