• Nombre de visites :
  • 4141
  • 3/2/2008
  • Date :

La haine

haine

   La haine est un sentiment de répulsion intense éprouvé à l’égard de quelqu’un (parfois quelque chose). Il s’agit d’un désir de destruction de l’objet (être ou chose) sur lequel il porte.

   La haine est souvent considérée comme une réaction à une situation ou à la perception que l’on en a. Elle est alors plutôt saine et preuve de la capacité à réagir et à agir.Néanmoins, cette attitude est plutôt contemporaine.

Dans le langage courant, « avoir la haine » est un état de fureur qui est justifié ou expliqué par une réaction incontrôlable à une situation ou une personne qui a porté un tort considérable à celui ou celle qui a la haine.

   L’amour est communément considéré comme le sentiment antagoniste de la haine. Cet antagonisme est cependant versatile, le vécu des passions basculant de l’un à l’autre selon les perceptions de l’affect.

amour

   Plus précisément c’est la compassion qui est l’antagoniste de la haine, de par l’universalité intrinsèque de sa nature: la compassion, en s’adressant forcément à tous, est bien l’opposé de la haine, qui peut à la fois être particulière et universelle.

   La haine, pour sa part, procède essentiellement d’un aspect passionnel du nihilisme et d’un refus et d’une exclusion de l’Autre, qu’il soit sujet ou objet de l’expérience.Le préjugé, le rejet, le repli sur soi et l’intolérance sont souvent associées à la haine. Le nettoyage ethnique est une forme de haine qui a des origines ethniques et religieuses.

Source: www.wikipedia.org

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)