• Nombre de visites :
  • 4278
  • 11/3/2008
  • Date :

Naissance du cinéma  

cinéma

   Après avoir tournés plusieurs films en 1894, et d’en avoir effectué des projections privées, en 1895, le 28 décembre, les frères Lumière  décident d’organiser une projection publique payante, au Salon indien du Grand Café, à Paris de L’Arroseur arrosé, Le Repas de bébé ou de La Sortie de l’usine Lumière à Lyon.

   Le premier jour, ce seront près de trente cinq spectateurs qui viendront apprécier les divers courts métrages. Le Cinématographe a un tel succès que Thomas Edison rachète l’invention d’Armat et Jenkins, le Phantoscope, qu’il renomme Vitascope: c’était un projecteur qui permettait une plus grande audience que le Kinétoscope. Néanmoins, il n’eut pas le succès escompté: le Cinématographe le dépassa de loin sur le marché de la projection cinématographique.

les frères lumière

   En France, c’est donc la date du 28 décembre 1895 qui est communément représentative de la naissance du cinéma, alors que les frères Lumières n’en revendiquaient pas la paternité.

   À l’opposé, Aux États-Unis, c’est à Edison que revient le crédit de la naissance du cinéma, en mettant en valeur le fait qu’il n’avait pas déposé de brevet international pour son Kinétoscope, et ainsi que les frères Lumière s’en servirent pour leur système.  Cependant, en 1895, c’est le Cinématographe qui est célèbre de par le monde : il était novateur pour son époque, et remplissait les fonctions de caméra, tireuse et de visionneuse.

Pour varier les projections, Auguste et Louis Lumière envoyèrent des opérateurs autour du monde pour qu’ils filment les autres pays : on parlera des premiers documentaires, mais aussi de la naissance d’un cinéma amateur. D’ailleurs, alors sur un bateau, un opérateur, Alexandre Promio, inventa le premier travelling.

   À la suite du tel succès, des cinémas ouvrent partout en Europe: le 25 janvier 1896, le premier ouvre à Lyon, puis à Londres, à Bordeaux, à Bruxelles et enfin à Berlin le 30 avril 1896. Le rayonnement devient mondial, mais, en Amérique, Félix Mesguich, alors opérateur pour les frères Lumière, se fait arrêté alors qu’il filmait une bataille de neige, sous le prétexte qu’il ne disposait pas d’autorisation.

   Le cinéma devient vite un art populaire, et, Charles Pathé décide d’envoyer des cameramen de la même manière qu’Auguste et Louis Lumière, pour filmer des scènes typiques, sous forme de documentaires. De son côté, Georges Méliès devient précurseur dans le domaine des effets spéciaux alors qu’il réalise Le Voyage dans la Lune: il utilise alors différentes techniques propres aux illusionistes. Si les frères Lumière sont déterminants dans la naissance de la prise de vues, c’est Méliès qui, en premier, créa et modela l’image. C’est en 1906, en Australie, que le premier long métrage est réalisé : The Story of the Kelly Gang de Charles Tait.

Source: www.wikipedia.org

Articles Relatifs:

Économie du cinéma

Le cinéma, un art

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)