• Nombre de visites :
  • 1685
  • 18/3/2008
  • Date :

Chāhār Shanbe Sûri

Chāhār Shanbe Sûri

   Le dernier mercredi de l’année est célébré par les iraniens sous le nom de Chāhār Shanbe Sûri, moment où tout le monde sort dans la rue, fait des feux et saute par dessus en criant Zardie man az tou Sorkhie tou az man (littéralement: Je te donne ma couleur jaune, tu me donnes ta couleur rouge -celle du feu-, mais figurativement: je te donne ma pâleur - ou ma maladie-, je prends ta force - ta santé-.)

Offrir des pâtisseries connues sous le nom de Ajile Moshkel Gosha est la façon de remercier pour la santé et le bonheur de l’année passée, tout en échangeant toute pâleur et tout mal restant pour la chaleur et les vibrations du feu.

   Il y a plusieurs autres traditions cette nuit là, dont les rituels de Kûzeh Shekastan, pendant lequel on casse des jarres en terre qui contiennent symboliquement la mauvaise fortune de quelqu’un, Fal-Gûsh ou l’art de la divination en écoutant les conversations des passants et le rituel de Gereh-gosha-î, faire un nœud dans un mouchoir ou un tissu et demander au premier passant de le défaire afin d’éloigner la malchance de quelqu’un.

 

Source : www.wikipedia.org

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)