• Nombre de visites :
  • 3721
  • 14/4/2008
  • Date :

Un coup d’oeil sur l’Historique des droits de la femme en Europe (2)

   Au XXe siècle est apparue, pour la première fois, la question des droits de la femme par rapport aux droits de l’homme, et c’est seulement au cours de ce siècle que l’Angleterre a reconnu l’égalité des droits entre l’homme et la femme, bien que ce pays soit considéré comme le plus ancien Etat démocratique. Quant aux Etats-Unis, qui ont reconnu les droits de l’homme lors de la proclamation de leur Indépendance au XVIIIe siècle, ils ont ratifié la loi établissant l’égalité de l’homme et de la femme en matière des droits politiques, en 1920. Et c’est au cours de ce siècle que la France a fait de même.

egalité entre femme et homme

   En tout état de cause, c’est au XXe siècle que beaucoup de groupes se formèrent un peu partout dans le monde, appelant à opérer une profonde transformation dans les rapports homme/femme concernant les droits et les devoirs. Les tenants de la nécessité de cette transformation soutenaient que tous les changements intervenus jusqu’alors dans les rapports peuples/gouvernements et travailleurs/patronat, ne sauraient assurer la justice sociale tant qu’ils ne tiendront pas compte des rapports de droits entre l’homme et la femme.

C’est pourquoi on a écrit, dans le préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme, élaborée par les Nations Unies en 1948 : «Vu que les peuples des Nations Unies ont reconnu les droits de l’homme, la dignité de l’être humain, et l’égalité des droits entre l’homme et la femme...»

   La crise provoquée par le développement des machines aux XIXe et XXe siècles, et ses conséquences pénibles sur la condition pitoyable des travailleurs, et en particulier des travailleuses, ont focalisé l’attention sur l’état de la femme, et c’est pour cette raison qu’on a pensé à la question de ses droits. Selon un historien : «Tant que les gouvernements ne prêtaient pas attention à la condition des travailleurs et à l’attitude des employeurs, les capitalistes faisaient ce qui leur plaisait, n’hésitant pas à employer des femmes et des enfants mineurs avec des salaires dérisoires. Et étant donné qu’ils travaillaient trop d’heures, beaucoup d’entre eux tombaient malades et mouraient jeunes

   C’était là un bref historique du mouvement des droits de l’homme en Europe. Et, comme nous le savons, toutes les clauses de la Déclaration des Droits de l’Homme, que les Européens n’ont découvertes que dernièrement, avaient été élaborées par l’Islam il y a quatorze siècles, et certains intellectuels arabes et iraniens ont fait des études comparées entre les enseignements islamiques et les Articles de ladite Déclaration. Certes il y a encore quelque différence entre certaines parties de cette Déclaration et ce que l’Islam enseigne à ce propos. Mais c’est justement cette différence qui devrait susciter l’intérêt de ceux qui se penchent sur ce sujet. L’Islam, par exemple, accepte l’égalité entre les droits de l’homme et de la femme, mais il n’accepte pas l’uniformité et la similarité de leurs droits.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani,éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.76-77.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)