• Nombre de visites :
  • 4316
  • 10/5/2008
  • Date :

La philosophie occidentale dévalorise l’homme (3)

robot

   La Déclaration des Droits de l’Homme aurait dû être élaborée par ceux qui considèrent l’être humain comme étant plus élevé qu’un robot, qui pensent que ses motivations ne se limitent pas à ses instincts personnels et animaux, et qui ont foi dans la conscience humaine. La Déclaration des Droits de l’Homme aurait dû être élaborée par les peuples orientaux qui croient que l’homme est le lieutenant d’Allah sur terre. Le Saint Coran dit :

إِنِّي جَاعِلٌ فِي الأَرْضِ خَلِيفَةً

«Je vais établir un lieutenant sur la terre.»

(Sourate al-Baqarah, 2 : 30)

   Seuls ceux qui croient que l’homme a un but et une destination peuvent parler des droits de l’homme. Le Coran dit encore :

vers dieu

يَاأَيُّهَا الْإِنسَانُ إِنَّكَ كَادِحٌ إِلَى‏ رَبِّكَ كَدْحاً فَمُلاَقِيهِ

«O les Hommes ! Vous marchez vers Allah, et vous êtes donc appelés certainement à Le rencontrer.»

(Sourate al-Inchiqâq, 84 : 6)

   La Déclaration des Droits de l’Homme sied aux systèmes qui croient que l’homme a une inclination naturelle pour la vertu:

َ

ونَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا. فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَاهَا

«Par l’âme et Celui Qui l’a perfectionnée et lui a inspiré la connaissance du mal et du bien.»

(Sourate al-Chams, 91 : 7-8)

   La Déclaration des Droits de l’Homme aurait dû être élaborée par ceux qui sont optimistes pour la nature humaine :

لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ

«Nous avons créé l’homme selon les proportions les plus parfaites.»

(Sourate al-Tîn, 95 : 4)

    La Déclaration des Droits de l’Homme ne sied pas au mode de pensée occidental dominant. Ce qui sied vraiment à ce mode de pensée, c’est ce que l’Occident fait effectivement lorsqu’il assassine les sentiments humains, se moque des privilèges des êtres humains, préfère le capital à l’homme, fait passer l’argent avant l’homme, adore l’outil, divinise la richesse, exploite l’homme, laisse au capitalisme un pouvoir illimité, au point que lorsqu’un millionnaire lègue dans son testament sa fortune à son chien bien-aimé, celui-ci devient l’objet d’un respect qui dépasse celui auquel l’homme a droit, et les gens rivalisent pour travailler au service de ce chien, comme esclave, secrétaire ou directeur de bureau, et s’agenouillent devant lui en signe de respect et de révérence !

   Selon les termes du Coran, la question sociale la plus importante de nos jours est que l’homme s’est oublié lui-même. Il ne s’est pas seulement oublié lui-même, mais il a oublié également son Dieu. Il a focalisé son attention sur le monde matériel, et a totalement oublié l’introspection.

Il pense qu’il a perdu son âme. Cette façon de penser est la plus désastreuse pour l’homme et pourrait ruiner complètement l’humanité. La civilisation moderne peut produire n’importe quoi de premier degré, mais elle ne peut produire un vrai homme.

   Ghandi a dit: «L’Européen mérite d’être appelé le seigneur de la terre, car il possède toutes les ressources terrestres et peut faire des choses qui, selon la croyance d’autres nations, ne peuvent être faites que par Dieu. Mais il y a une seule chose que l’Européen ne sait pas faire, c’est l’introspection. Et ceci est suffisant pour établir la futilité de l’éclat brillant de la civilisation moderne. La civilisation occidentale incite les Occidentaux à l’alcool et au sexe afin qu’ils s’oublient au lieu de se rechercher. Les capacités scientifiques de l’homme occidental, dans le domaine de la découverte et de l’invention des armes et des équipements militaires, ne sont qu’une manifestation de la fuite de soi, et non point une manifestation de la recherche de soi. La peur de la solitude, et la recherche de l’argent, ont rendu l’Occidental incapable d’écouter la voix de sa conscience. C’est son incapacité à se contrôler qui l’a poussé à contrôler le monde, à propager la perversion et les troubles dans les quatre coins du monde. Mais à quoi sert de conquérir le monde et de se perdre soi-même. Les Evangiles ont ordonné à leurs adeptes d’être des missionnaires ayant pour charge de propager la vérité, l’amour et la paix à travers le monde, mais les Occidentaux se sont répandus partout en vue de chercher l’or, les esclaves et les intérêts personnels. Au lieu de chercher le pardon et la justice dans le Royaume d’Allah, comme les y invitent les Evangiles, ils ont utilisé leur religion seulement pour se racheter de leurs péchés, et au lieu de diffuser la Parole de Dieu, ils se sont ingéniés à lancer leurs bombes sur les têtes des peuples.»

C’est pourquoi nous pensons que le premier à avoir violé la Déclaration des Droits de l’Homme, c’est l’Occident lui-même. La philosophie qu’adopte l’Occident dans sa vie pratique ne peut que conduire à la violation de la Charte des Droits de l’Homme.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.83-85.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)