• Nombre de visites :
  • 1745
  • 22/6/2008
  • Date :

Israël: Sarkozy attendu pour sa première visite de chef d’Etat

ehud olmert reçu le 22 octobre 2007 à l’elysée par nicolas sarkozy en présence de bernard kouchner

    Nicolas Sarkozy effectue à partir de dimanche ses premiers pas attendus de président en Israël et chez les Palestiniens en "ami" affiché de l’Etat hébreu mais aussi avec la volonté d’encourager un processus de paix israélo-palestinien qui piétine.

A la tête d’une forte délégation de ministres, parlementaires, patrons et personnalités, le chef de l’Etat français et son épouse Carla Bruni-Sarkozy sont attendus à 14H15 GMT à l’aéroport de Tel-Aviv, où ils doivent être accueillis en grande pompe par le président israélien Shimon Peres et son Premier ministre Ehud Olmert.

   Après une courte cérémonie protocolaire, les époux Sarkozy doivent rallier Jérusalem, pour une rencontre avec M. Peres suivie d’un dîner de travail avec le couple Olmert. Lundi, le président s’exprimera devant la Knesset, le parlement israélien, un discours qui constituera le point d’orgue de sa visite d’Etat de trois jours.

   Cette visite d’Etat, la deuxième du genre d’un président français après celle de François Mitterrand en 1982, doit permettre à Nicolas Sarkozy de sceller le "renouveau" de la relation franco-israélienne après les tensions qui l’ont agitée sous son prédécesseur Jacques Chirac, perçu en Israël comme pro-arabe.

    Sur le même ton qu’Ehud Olmert, qui avait évoqué en mai la "lune de miel" qui règne entre les deux pays depuis un an, la presse israélienne accorde dimanche une large place à la visite du président français.

" Il est rare qu’un dirigeant européen soit reçu en Israël avec autant de chaleur et d’éclat", relève dans son éditorial le quotidien libéral Haaretz, qui se félicite des positions françaises sur le droit de l’Etat hébreu à la sécurité et la nécessité de contrer la menace nucléaire iranienne.

   "L’existence d’Israël n’est pas discutable, sa sécurité n’est pas négociable et le peuple israélien doit savoir qu’il pourra toujours compter sur la France dès lors que sa survie ou sa sécurité serait menacée", a ainsi répété vendredi Nicolas Sarkozy dans la presse israélienne.

Source: www.afp.com

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)