• Nombre de visites :
  • 1942
  • 12/8/2008
  • Date :

Une relation plus sublime que le désir

mariage

   Il est étonnant de voir que d’aucuns ne peuvent pas différencier entre la passion et l’affection. Ils pensent que la relation entre le mari et l’épouse est fondée uniquement sur la convoitise de volupté, et le désir d’exploiter. Ils croient que cette relation est pareille à celle que l’être humain entretient avec les choses qu’il mange, boit, porte... Ils ignorent qu’il existe aussi dans la nature des relations autres que celles fondées sur l’égoïsme.

Il y a des relations dont résultent le sacrifice, la tolérance et l’altruisme. Ce sont des relations qui montrent l’humanité de l’être humain. De telles relations existent dans une certaine mesure même parmi les animaux de bas âge.
coran

   Ces gens croient que l’homme regarde toujours la femme comme un célibataire regarde une femme dissolue. Ils estiment que seule la passion peut unir l’homme et la femme. Mais, en réalité, l’union matrimoniale est quelque chose de plus sublime que la passion, et son fondement est ce que le Coran décrit comme "affection et compassion":

«Parmi les Signes d’Allãh: Il a créé pour vous, tirées de vous, des épouses afin que vous reposiez auprès d’elles, et Il a établi l’affection et la compassion entre vous.» (Sourate al-Rûm, 30 : 21)

   Quelle grave erreur que d’expliquer l’histoire de la relation homme/femme comme une question d’exploitation ou de lutte pour la survie! Cependant, il y a encore des gens qui maintiennent une telle affirmation en invoquant des arguments infondés à l’appui de leur ligne de pensée. Nous sommes vraiment étonné que l’on explique l’histoire de la relation homme/femme sur la base du principe de la contradiction, comme si l’homme et la femme constituaient deux classes divergentes qui sont toujours en conflit l’une avec l’autre.

   S’il était possible d’expliquer la relation entre les pères et les enfants par un rapport d’exploitation et d’intérêts personnels divergents, là, il serait seulement possible que la relation entre le mari et la femme soit expliquée elle aussi par un tel rapport. Il est vrai que l’homme a toujours été plus fort que la femme, mais la loi de la création a été faite de telle sorte que l’homme ne saurait réserver à la femme la même injustice qu’il réserve à ses esclaves, à ses serviteurs, et  même à ses voisins.

un père et un enfant

   Nous ne nions pas que les hommes aient été souvent cruels avec les femmes. Mais nous contestons seulement la façon d’expliquer cette cruauté. Tout au long de l’histoire, les hommes ont maltraité les femmes, mais ils ont maltraité leurs enfants aussi, malgré tout l’amour qu’ils éprouvent pour eux. Ce qui explique ce mauvais traitement, ce n’est pas l’intérêt personnel et la tendance à l’exploitation, mais l’ignorance, la coutume et l’inconscience.

Source: MUTAHARI. Mortadhã,  Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.111-112.

 

Articles Relatifs:

Aristote et Platon

 L’opinion du monde moderne (1)

L’opinion du monde moderne (2)

La pièce maîtresse de la création

La différence dans les sentiments réciproques de l’homme et de la femme

La théorie de Will Durant

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)