• Nombre de visites :
  • 4472
  • 18/8/2008
  • Date :

La relation avec Allãh

allah
La relation avec Allãh, sous sa forme la plus saine est constituée d’une série d’éléments harmonieux et concordants qui forment la relation correcte avec le Créateur.

   Les références islamiques refusent de concevoir la relation avec Allãh sur la base de l’élément unique, tel que la peur ou l’espoir, l’amour ou le recueillement, et considèrent qu’une telle relation est dépouillée d’harmonie et d’équilibre. Les éléments qui composent la relation avec Allãh sont très nombreux et mentionnés en détail dans les versets coraniques, les hadiths et les Prières de demandes.

allah

   Ce sont essentiellement: l’espoir (en Allãh), la peur (d’Allãh), l’imploration, le recueillement, l’humilité, l’appréhension, l’amour, le désir, la familiarité, l’anãbah (le retour vers Allãh, repentant), le tabattul (retraite spirituelle, récollection), l’istighfãr (demande de pardon), la crainte, l’obéissance, l’asservissement (à Allãh), le zikr (l’invocation d’Allãh), la pauvreté (le besoin d’Allãh). Ainsi, dans un Do’ã, l’Imam Zayn Al-Abidin (p) dit:

"Ô Seigneur! Je Te demande de remplir mon coeur de Ton Amour et de Ta crainte, de croyance et de Foi en Toi, de Ton appréhension et de Ton désir".1
allah

   De ces éléments multiples se forme un beau spectre harmonieux de la relation avec Allãh. Chacun de ces éléments constitue une porte de la Miséricorde et de la Connaissance d’Allãh. Ainsi, la demande de la miséricorde ouvre la porte de la Miséricorde d’Allãh, et la demande de pardon ouvre la porte du Pardon d’Allãh.

De même chacun de ces éléments est considéré en soi comme une voie pour le mouvement ou la conduite vers Allãh. D’autre part, la crainte ou l’appréhension est une autre voie vers Allãh. Le recueillement est une troisième voie vers Allãh; l’espoir, le Do’ã ou l’espérance constitue une quatrième voie vers Allãh.

   L’homme doit se mouvoir vers Allãh à travers différentes voies et ne pas se contenter d’une voie unique, car chaque voie conduisant à Allãh a son propre charme, sa propre saveur et un délice particulier qu’on ne retrouve pas dans les autres voies.

Note:

1. "Bihãr Al-Anwãr", Tome 89, P. 92.

Source: www.bostani.com

Articles Relatifs:

L’amour pallie les carences dans les actes  

Les degrés et les phases de l’Amour d’Allãh (1)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)