• Nombre de visites :
  • 3884
  • 24/8/2008
  • Date :

La théorie de Will Durant (1)

 

will durant

   Dans son livre "Les Plaisirs de la Philosophie", Will Durant a discuté en détail de la question de la famille et du sexe. Nous présentons brièvement certaines de ses idées aux lecteurs afin qu’ils se familiarisent avec les courants de pensée qui prévalent chez les intellectuels occidentaux, et afin qu’ils ne tirent pas de jugements hâtifs.

amour

   Dans le chapitre de "L’Amour", il écrit: «Les premiers chants de l’amour viennent avec la puberté. La puberté est un mot latin qui signifie "l’âge des poils", c’est-à-dire l’âge de l’apparition des poils sur le corps des garçons, spécialement sur leur poitrine -ce qui est un motif de fierté pour eux- et sur le visage, ce  qui les oblige à se raser.

La qualité et la quantité de poils, ont un rapport paraît-il avec la capacité à la procréation et la fécondité, lorsque les autres facteurs ne sont pas en cause.

    Les poils se trouvent dans leur meilleure condition au sommet de la virilité. La pousse de poils et la rudesse de la voix, qui font partie des caractéristiques secondaires du sexe, surviennent chez le garçon lors de la puberté.

un adolescent

   Concernant les filles, au moment de la puberté la nature rend leurs formes et leurs mouvements gracieux et attirants. Leurs fesses commencent à s’élargir pour faciliter la maternité. Leurs poitrines se développent et se mettent en évidence pour l’allaitement de l’enfant. Personne ne sait quelle est la cause exacte de l’apparition de ces caractéristiques sexuelles secondaires. Toutefois, la théorie du Professeur Starling là-dessus a attiré dernièrement beaucoup de partisans. Selon cette théorie, les cellules génitales, ne produisent pas seulement les spermatozoïdes et les ovules lors de la puberté, mais elles sécrètent aussi une hormone dans le sang, ce qui produit des changements physiques et autres.

A cet âge, non seulement le corps atteint une nouvelle vigueur, mais l’esprit et la nature sont affectés d’innombrables manières.

Source: MUTAHARI. Mortadhã,  Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.115-116.

Articles Relatifs:

Aristote et Platon

 L’opinion du monde moderne (1)

L’opinion du monde moderne (2)

La pièce maîtresse de la création

Une relation plus sublime que le désir

La différence dans les sentiments réciproques de l’homme et de la femme

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)