• Nombre de visites :
  • 3802
  • 25/8/2008
  • Date :

La dot et l’entretien

dot

   C’est une des plus anciennes traditions, dans les relations familiales, que de payer lors du mariage une dot à la femme ou à son père. En outre l’homme doit se charger des dépenses de sa femme et de ses enfants.

   Quelles sont les racines de cette tradition? Comment, et pourquoi, a-t-elle commencé? Pourquoi l’homme doit-il se charger de l’entretien de sa femme? Quelle est la philosophie de la dot? La dot et l’entretien resteraient-ils pertinents, même si l’homme et la femme jouissaient de tous les droits humains et naturels, et que les relations entre eux étaient fondées sur la justice et l’équité? Ou bien sont-ils seulement des survivances des époques où l’homme possédait la femme? La justice et l’égalité des droits, notamment au XXe siècle, exigent-elles que ces traditions d’une autre époque soient abolies, que le mariage se fasse sans dot, que la femme se charge elle-même de ses dépenses, et que les enfants soient à la charge conjointe du mari et de la femme?

   Nous nous proposons de répondre à ces interrogations en commençant par la question de la dot. Voyons comment cette tradition a vu le jour, quelle est sa philosophie, et comment les sociologues expliquent son origine ?

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, P.121.

Galeries Relatives:

Galerie des images du mariage

Galerie des images de  décoration de mariage

Articles Relatifs:

La dot dans le système islamique de droits

La vraie philosophie de la dot (ou le cadeau de mariage)

La dot dans le Coran

 Les coutumes pré-islamiques abolies par l’Islam

L’amour est plus naturel que le mariage chez les Européens

La dot et la pension

Les coutumes pré-islamiques abolies par l’Islam

L’Islam a son propre système de dot (1)

L’Islam a son propre système de dot (2)

La femme moderne ne veut-elle pas de dot et d’entretien?

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)