• Nombre de visites :
  • 3313
  • 7/12/2008
  • Date :

Extrait du discours du Saint Prophète de l’Islam à Ghadir Khom

ghadir khom

   Une fois le pélérinage accompli, le 18 du mois Dhu al-Hijja de l’an 10 de l’hégire lunaire, soit le lundi 16 mars 632, est révélé le verset suivant au Saint prophète:

يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ.  

Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allãh te protègera des gens. Certes, Allãh ne guide pas les gens mécréants.

 (Table servie, verset 67)

   Pour expliquer ce verset coranique, le saint Prophète paix sur lui et sa famille, dit: "je vous explique la raison de ce verset. Gabriel paix sur lui est descendu trois fois auprès de moi pour m’ordonner de la Paix mon Seigneur, et Il est la Paix, pour que je me lève dans cet endroit et que j’enseigne à tout blanc et à tout noir que Ali ibn Abi Talib est mon frère, mon successeur et mon mandataire sur ma communauté et le guide (Imam) après moi, que sa position auprès de moi est semblable à celle de Aaron auprès de Moïse paix sur eux, sauf qu’il n’y plus de prophète après moi et il est votre gouvernant après Dieu et son prophète, et Dieu le Très Haut a fait descendre sur moi ce verset de Son livre (le Coran):

إِنَّمَا وَلِيُّكُمُ اللّهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذِينَ آمَنُواْ الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلاَةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُمْ رَاكِعُونَ.

Certes votre commandant est Allãh, Son messager, et les croyants qui accomplissent la prière, s’acquittent de l’aumône alors qu’ils sont inclinés dans le ruku’ .

(Table servie, 55)

   Et Ali est celui qui accomplit la prière, donne l’aumône en position inclinée et tend vers Dieu, qu’il soit Exalté, en toute occasion. Et j’ai demandé à Gabriel paix sur lui que Dieu m’exempte de vous annoncer cette nouvelle, ô les gens, du fait de ma connaissance du petit nombre de pieux, du grand nombre d’hypocrites, de la manigance des donneurs de leçons et des complots des moqueurs de l’islam, que Dieu a décrit dans son livre comme "ceux qui disent avec leur langue ce qui ne se trouve pas dans leur cœur", un propos qu’ils prennent à la légère alors que c’est très grave auprès de Dieu, du fait de leur embêtement fréquent, si bien qu’ils m’appelèrent crédule - les oreilles (udhun) et prétendirent que je suis ainsi par ce que Ali m’accompagne souvent et que je l’approuve – or son opinion et son assentiment sont de moi – quand Dieu, Exalté soit-Il descendit ce verset sur moi:

- وَمِنْهُمُ الَّذِينَ يُؤْذُونَ النَّبِيَّ وَيِقُولُونَ هُوَ أُذُنٌ قُلْ أُذُنُ خَيْرٍ لَّكُمْ يُؤْمِنُ بِاللّهِ وَيُؤْمِنُ لِلْمُؤْمِنِينَ وَرَحْمَةٌ لِّلَّذِينَ آمَنُواْ مِنكُمْ وَالَّذِينَ يُؤْذُونَ رَسُولَ اللّهِ لَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ .  

Et il en est parmi eux ceux qui font du tort au Prophète et disent: «Il est tout oreille – influençable et crédule». - Dis: «Une oreille pour votre bien. Il croit en Allãh et approuve les croyants, et il est une miséricorde pour ceux d’entre vous qui croient. Et ceux qui font du tort au Messager d’Allãh auront un châtiment douloureux.

(Le Repentir, verset 61)

   Et si j’avais voulu nommé ces gens par leurs noms, je l’aurais fait …et j’aurais pu les désigner mais par Dieu je me suis montré généreux à leur égard.

ghadir khom

   Et Il ne plaît à Dieu que j’annonce que ce qu’Il a descendu sur moi". Puis le Saint prophète répéta le verset suivant:

يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ.  

Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allãh te protègera des gens. Certes, Allãh ne guide pas les gens mécréants.

 (Table servie, verset 67)

   Le Saint Prophète de l’islam continua en ces termes: "Sachez ô groupe de gens que Dieu a désigné pour vous Ali comme chef et guide, et a rendu obligatoire son obéissance aux émigrés (muhajirin) et aux partisans (Ansars), à ceux qui les suivent de bon cœur, aux présents comme aux absents, aux non-arabes et aux arabes, aux libres de condition et aux esclaves, aux adultes et aux enfants, aux blancs et aux noirs, à tout monothéiste. Sa sentence est applicable, sa parole obligatoire, son ordre exécutoire, maudit soit celui qui lui désobéit, agréé soit celui qui le suit et le conforte, et certes Dieu pardonne lui, celui qui l’écoute et l’a obéi".

 

Galeries Relatives:

Chants de la joie à l’occasion de Ghadir Khom en Persan

Chants de la joie à l’occasion de Ghadir Khom en Ourdou  

Tawãchih à l’occasion de Ghadir Khom

Clip Relatif:

La Ziyãrat de l’Imam ‘Ali, paix sur lui

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)