• Nombre de visites :
  • 1756
  • 15/12/2008
  • Date :

Les autres cultures d’Iran

hache en bronze du lorestãn, ~1100- ~900.

   Au Lorestãn, la civilisation semi-nomade, qui s’était éteinte vers ~1700, renaît dès le ~XIIIe s. et offre une seconde floraison d’objets en bronze.

Au nord, à partir du milieu du ~IIe mil., des sédentaires nomadisent et créent des cultures que nous connaissons grâce à des nécropoles isolées: la plus importante, Mãrlik, est située au-dessous de la Caspienne. Elle a créé des céramiques et des bronzes inspirés de l’Elam et de la Mésopotamie.

   Sa civilisation marque l’avènement de «l’âge du fer»- une expression trompeuse, car le fer ne fut réellement dominé en Anatolie qu’au ~XIIIe s.

céramique de mãrlik, début du ~ier mil.

   Au début du ~Ier mil., plusieurs royaumes se constituent aux abords de l’Iran. En Mésopotamie, un nouvel empire assyrien va, dans sa plus grande puissance, s’étendre de l’Iran à l’Egypte. En Arménie, en Iran et en Turquie, se forme le royaume d’Urartu, qui combattra sans cesse l’Assyrie.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.38

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)