• Nombre de visites :
  • 2176
  • 18/2/2009
  • Date :

La maison littéraire de Victor Hugo 

Sommaire:

Hall

Salon Bleu

Salon Bertin

Salon Polyvalent

Salon Rouge

Bibliothèque

Parc

 

   Au temps du romantisme, cette maison appartenait à Bertin l’Aîné (1776 - 1841), directeur du "Journal des Débats".

   De 1815 à 1841, son salon littéraire attira tout le monde politique: Chateaubriand, Berlioz, Ingres, Liszt... Chateaubriand, ami de longue date de la famille Bertin, venait en voisin de la Vallée-aux-Loups.

L’hôte le plus illustre fut incontestablement Victor Hugo, qui séjournait au Château des Roches chaque fois qu’il le pouvait. Hugo, sa femme, ses enfants, prenaient le coche place des Vosges (alors place Royale) et descendaient à Sceaux d’où une correspondance les conduisait à Bièvres.

   Ils étaient chez les Bertin comme chez eux; le poète s’isolait pour écrire ou allait se promener dans la vallée de la Bièvre et dans les bois de Verrières. Il composait des poèmes, qui furent rassemblés dans Les Rayons et les Ombres, Les Feuilles d’Automne, et Les Chants du Crépuscule.

Hall

hall

   Cette demeure entièrement restaurée retrouve le charme et l’éclat qu’elle avait quand Victor Hugo et sa famille y séjournaient. Une ambiance romantique du XIXe siècle y a été recréée afin de servir d’écrin aux collections exposées.

Salon Bleu

salon bleu

   Aux couleurs  particulièrement appréciées du poète, il présente des documents liés aux différents moments de sa vie et à ses multiples activités.

   On y expose notamment des pièces significatives de la période qu’il vécut aux Roches, période féconde et décisive quant à son évolution politique et artistique.

Salon Bertin

salon bertin

   Les liens étaient très étroits entre la famille Hugo et les Bertin. Louise Bertin, que Hugo appelait "la Bonne Fée", écrivait la musique d’un opéra "La Esmeralda", tiré de Notre Dame de Paris. Victor Hugo accepta, par amitié pour elle, d’en écrire le livret.

Salon Polyvalent

salon polyvalent

   Destiné au départ à accueillir des expositions temporaires, il s’insère aujourd’hui dans la continuité des expositions.

Air conditionné, éclairage adapté et larges vitrines permettent de mettre en valeur certaines des pièces  les plus importantes.

Salon Rouge

salon rouge

   Salon d’honneur, dans un style cher à Hugo qui n’est pas sans rappeler celui de sa maison d’exil, à Guernesey. La fin de vie glorieuse de Victor Hugo y est illustrée par de nombreux témoignages et gravures d’époque.

Bibliothèque

bibliothèque

   Réalisée en bois d’acajou, elle est réservée aux chercheurs et étudiants. Elle permet de conserver dans des conditions de température et d’humidité idéales, le fond de la collection.

Parc

parc

   L’aménagement du jardin et du parc a restitué un paysage qui est toujours présent dans les vers du poète. Constitué de nombreuses essences d’arbres, certaines plantées par M. Bertin, il permet aux visiteurs de flâner le long des allées aménagées jusqu’au lac où Hugo aimait se promener ....

Source: www.maisonlitterairedevictorhugo.net

Article relatif:

Les combats de Victor Hugo

Poésies Relatives:

A la mère de l’enfant mort

A un poète aveugle

Les orphelins

Les orphelins

Printemps

Galerie Relative:

Galerie des images à l’occasion de la naissance de Victor Hugo

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)