• Nombre de visites :
  • 1714
  • 23/2/2009
  • Date :

L’Imãn

iman

   Imãn est un mot arabe introduit dans beaucoup de pays musulmans où il est devenu couramment connu. Tous ceux dont la langue maternelle est le Persan, le Turc, le Swahili ou l’Ourdu sont plus ou moins familiarisés avec ce mot.

Bien qu’en Anglais ou dans les autres langues européennes en général, des mots comme foi, croyance et confiance soient employés aussi dans le même sens, aucun d’eux n’est tout à fait synonyme de Imãn, lequel est utilisé couramment et compris généralement.

   Pour clarifier le sens de ce mot, nous recourrons aux quelques exemple suivants: lorsque nous avons une totale confiance en l’intégrité d’une personne et que nous pouvons compter sur elle sans hésitation, nous disons que nous avons Imãn en elle. De la même façon lorsque nous croyons totalement à la véracité d’une affirmation, nous disons que nous avons Imãn en elle. Ces exemples montrent que Imãn signifie une foi ferme et une confiance totale en un sujet, en une idée et etc...

iman

   Les antonymes de mot «Imãn» sont: doute, réticence, indécision. Le doute peut être vis-à-vis d’une personne, d’un point ou d’une doctrine. Il peut être à cinquante pour cent de chaque. Il est possible aussi qu’il soit accompagné d’un pessimisme ou d’un optimisme de course durée.

En tout état de cause, son résultat naturel est la méfiance. Même lorsque le doute est accompagné d’optimisme, il n’est pas possible de s’attacher et de croire à une personne ou à une idéologie, surtout au cas où il est nécessaire, en vertu de cet attachement, de faire face à un danger réel ou potentiel et de se montrer persévérant.

   Dix des versets coraniques disent expressément que le salut humain dépend de l’Imãn accompagné d’une action juste. Les versets 82 et 277 de la sourate Al-Baqarah peuvent être cités à cet égard.

   Dans la Sourate Jonas, verses 22, la Sourate Al-’Ankabût, verses 65 et la Sourate Luqmãn, verses 32, le Coran condamne sévèrement ceux qui ne prêtent pas beaucoup d’attention à Allãh dans leur vie ordinaire.

   Le Coran décrit en divers endroits les actions comme étant les pierres de touche de l’Imãn. Faisant allusion à ceux qui vantent leur foi, mais qui aux moments critiques évitent tout sacrifice:

أَحَسِبَ النَّاسُ أَن يُتْرَكُوا أَن يَقُولُوا آمَنَّا وَهُمْ لَا يُفْتَنُونَ؟

«Est-ce que les gens pensent qu"on les laissera dire «Nous croyons!» sans les éprouver?»

(Sourate Al-’Ankabût, 2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)