• Nombre de visites :
  • 1758
  • 8/3/2009
  • Date :

Le rôle de l’Imãn dans la vie d’un enfant

un enfant 

   L’Imãn est le premier facteur psychologique dans la vie d’un enfant, même à notre époque qui est l’époque de progrès. L’Imãn est l’axe autour duquel tourne la vie de l’enfant. Il a Imãn (foi) en ses parents, ses frères, ses sœurs, ses instituteurs, et dans les choses qu’il fait en les imitant ou en suivant leurs instructions, et il a Imãn en ses propres efforts et en son propre discernement concernant les choses qu’il fait de son propre chef.

Les enfants ont en effet confiance en leurs parents, leurs frères, leurs sœurs et leurs instituteurs. Ils ont foi en la justesse de ce que leurs aînés leur apprennent et en ce qu’ils font d’une façon indépendante et de leur propre initiative.

   Si cette confiance vitale venait à disparaître pendant quelques jours chez les enfants d’une famille- même dans l’un des pays les plus avancés technologiquement et industriellement - et qu’elle vienne à être remplacée par le doute et la suspicion, vous remarqueriez combien ces pauvres enfants seraient perdus. Aucune aide scientifique ou technique ne pourrait faire revenir leur confiance en eux-mêmes, à moins que, et jusqu’à ce que, l’Imãn soit restauré.

une mère et son enfant

   Le développement sain et équilibré d’un enfant, ainsi que son bonheur futur, dépendent largement de l’Imãn de ses parents, de ses instituteurs et de tous ceux qui sont responsables le son éducation. Seules les personnes qui ont un Imãn dans leur tâche vitale peuvent s’acquitter bien de cette tâche. Il n’y a pas de doute qu’une mère qui élève et éduque son enfant avec le sens des responsabilités, et un père ou un instituteur qui assument leurs responsabilités, ont tous un rôle à jouer pour assurer une vie heureuse aux personnes sous leur garde.

   Une atmosphère familiale qui manque de confiance mutuelle entre parents et enfants et de respect réciproque des droits respectifs des uns et des autres, est l’un des facteurs les plus importants de la misère des enfants. Dans une telle atmosphère familiale noire et insipide l’enfant n’éprouve ni paix de l’esprit ni confiance. Il perd a foi en toutes choses et même en lui-même, et il se prive des facteurs les plus précieux du progrès et de l’évolution, en l’occurrence, l’Imãn en lui-même et dans l’environnement de sa vie.

famille

   En principe, l’Imãn d’un enfant est en grande partie un reflet de l’amour et de la confiance que ses parents lui montrent et qu’il leur rend. De la même façon, l’Imãn d’un instituteur a un effet profond et constructif sur ses élèves, spécialement pendant les premières années de leur éducation.

Il ne fait pas de doute qu’une partie de vos meilleurs souvenirs doit concerner les jours où vous jouissiez de l’orientation d’un instituteur sincère et dévoué dans votre école.

Source: www.bostani.com

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)